Margaret Chan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chan.
Margaret Chan
Margaret Chan en 2011.
Margaret Chan en 2011.
Fonctions
7e directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé
En fonction depuis le
(8 ans 6 mois et 19 jours)
Élection 8 novembre 2006
Prédécesseur Anders Nordström (intérim)
Biographie
Nom de naissance Margaret Chan Fung Fu-chun
Lieu de naissance Hong Kong

Margaret Chan (nom complet : Margaret Chan Fung Fu-chun, chinois simplifié : 陈冯富珍 ; chinois traditionnel : 陳馮富珍 ; pinyin : Chénféng Fùzhēn ; cantonais Jyutping : Can4 Fung4 Fu3 Zan1) est un médecin chinois née en 1947 à Hong Kong. Elle est directrice générale[1] de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Margaret Chan obtient un baccalauréat ès arts en économie familiale en 1973[2] et un doctorat en médecine (M.D.) à l'université de Western Ontario en 1977 ainsi qu'un diplôme de santé publique à l'université nationale de Singapour. Elle suit également un programme de perfectionnement des cadres (management development) à la Harvard Business School[3] en 1991.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Elle rejoint le gouvernement de Hong Kong en décembre 1978 en tant que médecin. En novembre 1989, elle est promue directrice assistante du département de la santé, puis vice-directrice en avril 1992. En juin 1994, elle devient la première femme à diriger le département de la santé de Hong-Kong puis, après 25 ans de service, quitte le gouvernement en août 2003 pour rejoindre l'OMS.

Carrière à l'OMS[modifier | modifier le code]

Margaret Chan avec Bill Gates à l'Assemblée mondiale de la santé de 2011.

Entrée à l'OMS en 2003, le docteur Chan occupe d'abord le poste de directeur du département protection de l’environnement humain. En juin 2005, elle est nommée directeur pour les maladies transmissibles, chargée de la surveillance et de l'action, ainsi que représentante du directeur général chargée de la grippe pandémique. En septembre 2005, elle est nommée sous-directeur général chargée des maladies transmissibles[4].

Lee Jong-wook, le directeur général de l'organisation meurt subitement le . Le 8 novembre suivant, le conseil exécutif de l'OMS choisit Margaret Chan pour lui succéder, décision qui est approuvée le lendemain au cours d'une conférence spéciale de l'organisation. Elle prend ses fonctions le 4 janvier 2007 pour un mandat de cinq ans[1]. Seule candidate à sa réélection, elle est reconduite pour un second mandat le 23 mai 2012[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 1997, elle est honorée par la Faculty of Public Health Medicine of the Royal Colleges of Physicians et elle reçoit également l'ordre de l'Empire britannique des mains de la reine Élisabeth II[6].

En 2007, elle est classée comme la 37e femme la plus puissante au monde par le magazine Forbes.

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :