Assemblée mondiale de la santé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AMS et WHA.

L'Assemblée mondiale de la santé (AMS), en anglais World Health Assembly (WHA), est un forum de discussion à travers lequel l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est gouverné par ses 194 États membres. Les membres de l'Assemblée mondiale de la santé se rencontrent généralement et annuellement au mois de mai à Genève (Suisse), lieu dans lequel siège l'OMS. La principale fonction de l'organisation est de déterminer les politiques et d'améliorer ses programmes[1].

La première assemblée mondiale de la santé a été organisée en 1948 et elle ne comptait que 55 États membres[2]. L'AMS possède actuellement 194 États membres[3].

La soixante-dixième Assemblée mondiale de la santé est marqué par la nomination de Tedros Adhanom Ghebreyesus au poste de directeur général de l'OMS[4].

Relations avec le pouvoir chinois[modifier | modifier le code]

L'AMS a été dirigée de 2006 à 2017 par Margaret Chan, personnellement très proche du pouvoir chinois, qui a fait de l'Assemblée une tribune et un tremplin pour assurer le succès mondial de la médecine traditionnelle chinoise, lui apportant une reconnaissance institutionnelle qui a permis le développement de milliers de centres spécialisés dans des dizaines de pays et l'émergence d'un marché global de plus de 50 milliards de dollars, essentiellement contrôlé par le gouvernement chinois[5]. Cette instrumentalisation de l'organisation inquiète de nombreux médecins, d'autant que les traitements proposés sont en très marge majorité inefficaces voire dangereux, alors que l' Assemblée mondiale de la santé en fait désormais une publicité bien peu nuancée[5].


Références[modifier | modifier le code]

  1. Organisation mondiale de la santé. World Health Assembly. Genève. Consulté le 21 juin 2011.
  2. OMS. œuvrer pour la santé. Genève.
  3. OMS. Pays. Consulté le 27 octobre 2011.
  4. « Soixante-dixième Assemblée mondiale de la Santé », sur Organisation mondiale de la Santé (consulté le 15 décembre 2017)
  5. a et b (en) David Cyranoski, « Why Chinese medicine is heading for clinics around the world », sur Nature, .

Lien externe[modifier | modifier le code]