Marcel Couchaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marcel Couchaux
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Domiciles
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Société des artistes rouennais (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maître
Distinction

Marcel Couchaux (né le à Rouen[1] - mort le à Rouen[2]) est un peintre de l'École de Rouen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de l'École régionale des Beaux-arts de Rouen. Il effectue son service militaire de 1898 à 1901. Pendant la Première Guerre mondiale, il est mobilisé en tant qu'infirmier. Il est domicilié à Sommery puis à Rouen à partir de 1923. Il demeure au no 13 rue Marie-Duboccage dans les années 1930. Il expose régulièrement aux expositions de la Société des artistes rouennais et à la galerie Legrip à Rouen.

Il repose au cimetière monumental de Rouen.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pêcheurs à Honfleur, collection privée

Le musée des beaux-arts de Rouen conserve plusieurs de ses toiles :

  • Bretonne[3]  ;
  • Femme cousant ;
  • Le Taureau ;
  • Les Dindons dans la neige ;
  • Nature morte (bouilloire) ;
  • Petite fille des champs (ancienne collection Depeaux) ;
  • Vases de fleurs ;
  • Vieille femme ;
  • Vieux paysan fumant sa pipe (ancienne collection Depeaux).

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Lespinasse (préf. François Bergot), L'École de Rouen, Sotteville-lès-Rouen, Fernandez, , 221 p. (OCLC 18496892, LCCN 80155566), p. 82-87
  • Caroline Laroche, 7 peintres de l'école de Rouen : Marcel Couchaux, Alfred Dunet, Charles Frechon, Narcisse Guilbert, Pierre Le Trividic, Maurice Louvrier, Robert Pinchon, Alain Letailleur, Paris, 1990
  • François Lespinasse, L'École de Rouen, Lecerf, Rouen, 1995 (ISBN 2901342043)
  • Marc-Henri Tellier, François Depeaux (1853-1920) : le charbonnier et les impressionnistes, Rouen, éditions Marc-Henri Tellier, , 304 p. (ISBN 978-2-7466-0515-2, OCLC 651049214)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :