Manuel José Leonardo Arce Leal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manuel José Arce.
Manuel José Leonardo Arce Leal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
Nationalité
Activité

Manuel José Leonardo Arce Leal est né dans la ville de Guatemala en 1935. Poète et dramaturge, il est considéré comme un des écrivains guatémaltèques les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle.

Dans les années 1980, il dut abandonner le Guatemala pour des raisons politiques, suite aux menaces du régime de Romeo Lucas García. Il s'établit en France dans différentes villes, et termina sa vie à Albi, où il travailla comme directeur d'un centre culturel. Une des salles du théâtre l'Athanor, Scène Nationale d'Albi porte son nom ("salle Arcé"). Il est mort le 22 septembre 1985 à Albi en France. Il descends des mêmes ancêtres que l'acteur de théâtre et cinéma ainsi que costumiér Raoul Fernandez habitant à Paris.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • En el nombre del Padre, 1955
  • De la posible aurora [Sonetos a mi esposa], 1957
  • Cantos en vida, 1960
  • Eternauta: cantos de un mar, 1962
  • Los episodios del vagón de carga (anti-pop-emas), 1971
  • Palabras alusivas al acto y otros poemas con el tema del amor, 1953-1978, 1978
  • Poemas póstumos, 1987

Divers[modifier | modifier le code]

  • Diario de un escribiente Tomo 1, 1979
  • Diario de un escribiente Tomo 2, 1987
  • De una ciudad y otros asuntos: crónica fidedigna, 1992

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Delito condena y ejecución de una gallina y otras piezas de teatro grotesco, 1971
  • Diálogo del gordo y el flaco con una rocola.
  • El gato que murió de histeria.
  • Compermiso.
  • Sebastián sale de compras.
  • Torotumbo (adaptación d'un roman de Miguel Angel Asturias).

Liens externes[modifier | modifier le code]