Manoir de Boiscorde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Manoir de Boiscordes
Manoir de Boiscordes.JPG
Présentation
Type
Construction
XVe-XVIe siècle
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Basse-Normandie
voir sur la carte de Basse-Normandie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le manoir de Boiscordes est un édifice des XVe-XVIe siècles situé dans l'ancienne commune de Rémalard, et actuellement Rémalard en Perche, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le monument est situé dans le département français de l'Orne, dans l'ancienne commune de Rémalard.

Le manoir de Boiscorde et le manoir de Vaujours se situent à peu de distance l'un de l'autre, sur la commune de Rémalard-en-Perche.

Historique[modifier | modifier le code]

La première mention d’un propriétaire de Boiscorde date de 1457. Il s’agit alors de Robin du Grenier, époux de Massime de Cochefilet[2], également propriétaire du Château de la Pellonnière à Le Pin-la-Garenne. C’est leur fils, Jean du Grenier[3] et son épouse Pierrette de Clinchamps qui seraient à l’origine du manoir tel qu’on le connait aujourd’hui[4].

L'édifice actuel, sauvé par un couple de passionnés[5], date des XVe et XVIe siècles[1], dont le nom est issu du dicton : « Boiscordi, Boiscorda, bois sans corde, bois discorde »[6].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le manoir est composé de deux bâtiments qui se coupent à angle droit.

Les façades, percée de trois fenêtres à meneaux, et les toitures des communs, le logis, deux tours et le mur d'enceinte sont inscrits au titre des Monuments historiques depuis le [1].

L'enceinte est flanquée de deux tours rondes dont l'une abritant un pigeonnier[7].

Abreuvoir alimenté par un vieux puits ainsi que des jardins Renaissance.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]