Maison de Bill et Melinda Gates

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maison de Bill et Melinda Gates
Image illustrative de l’article Maison de Bill et Melinda Gates
Xanadu 2.0
Localisation
Situation Medina
Washington (Seattle)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 47° 37′ 39″ nord, 122° 14′ 31″ ouest
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Maison de Bill et Melinda Gates
Architecture
Style Pacifique lodge
Superficie 6 100 m2
Histoire
Architecte James Cutler
Bohlin Cywinski Jackson
Commanditaire Bill Gates
Melinda Gates
Date d'érection 1996
Propriétaire Bill Gates
Melinda Gates

La maison de Bill et Melinda Gates (surnommée Xanadu 2.0 en référence au personnage d'Orson Welles dans Citizen Kane) est une célèbre maison de 6 100 m2 de style Pacifique lodge, domotisée par Microsoft et construite pour Bill Gates (PDG fondateur de Microsoft). Elle se trouve au bord du lac Washington, près de Seattle, dans l'État de Washington.

Au moment où la maison est complétée en 1996, elle constitute un prototype avant-gardiste de maison connectée[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Bill Gates rachète le terrain où il bâtit sa maison pour $2 millions en 1988, ainsi que plusieurs maisons environnantes pour un total de $14,4 millions de dollars dans le but de préserver son terrain des regards indiscrets[1].

La maison est construite entre 1988 et 1996. Les plans sont l'œuvre des architectes James Cutler et Bohlin Cywinski Jackson (ce dernier ayant également réalisé une maison pour Steve Jobs à Woodside (Californie) et contribué au design des Apple Stores)[2],[1]. Le coût total de la construction de la demeure s'élève à 60 millions de dollars[1]. 300 ouvriers travaillent à la construction du domaine, dont une centaine d'électriciens. La maison est construite avec du bois douglas vert vieux de 500 ans[3]. Une partie de ce bois aurait été récupéré d'une ancienne grange alors en démolition[4].

La maison d'invités ("Guest House", 175 m2) est le premier édifice de la propriété à sortir de terre. Le couple y réside le temps de la fin des constructions[1]. Bill Gates y rédige son livre La route du futur (The Road Ahead, 1997) dans lequel il décrit la Guest house avec précision (chapitre 10: Plugged in at Home). Ce chapitre décrit un mode de vie à domicile rendu possible grâce aux nouvelles technologies. La maison d'invités est essentiellement un prototype de maison connectée expérimentale qui teste les idées technologiques avant de les intégrer dans tout le bâtiment en construction,[4].

En 2004, la maison accueille la fête de la National Governors Association. Lors d'une vente aux enchères en 2009, une visite de la maison de Bill et Melinda Gates a été vendue pour 33 000 dollars[1]. En 2015, la valeur de la propriété était estimée à 154 millions de dollars par les services administratifs du comté et la taxe annuelle de propriété dépasse le million de dollars[5],[1]. Bill Gates y rédige la majorité de son livre The Road Ahead[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Concept[modifier | modifier le code]

L'idée de bâtir une maison monumentale se développe dans l'esprit de Bill Gates à partir du moment où il se marie et devient père de famille dans les années 1980. Son intention est alors de bâtir une maison en flanc de colline ouest du Lac Washington pour apprécier le coucher du soleil et la vue sur les Montagnes Olympiques. Pour illustrer le lien avec Xanadu, Gates explique que pour changer de chaînes de radio, William Randolph Hearst, embêté par la roulette permettant de changer les fréquences (tuner), avait fait installé autant de postes de radio qu'il y avait de chaînes à écouter - chaque poste réglé sur une chaîne différente - et tous reliés à un poste unique à partir duquel le changement de fréquence s'effectuait avec des boutons et non plus avec la roulette. Le fondateur de Microsoft inscrit sa maison dans la même intention d'innovation[4].

Au moment de sa construction, l'offre technologique de la maison est très avancée. Les hôtes et les invités portent tous une puce sur un pin's qui, lorsqu'un sujet entre dans une nouvelle pièce, ajuste automatiquement la température, la musique et la luminosité automatiquement[2]. La musique suit les invités d'une pièce à l'autre[1]. La maison compte un nombre d'écrans dont la valeur totale est estimée à 80 000 dollars. Comme la musique, les écrans personnalisent l'expérience des invités en affichant leurs œuvres d'art préférées[3]. Ce projet de système de distribution d'images est à relier a la société d'achat et de vente de photographies et de films Corbis (fondée par Gates en 1989) qui s'intéresse à la diffusion d'images via Internet avant même que le navigateur NCSA Mosaic ne popularise cette pratique dès 1992-1993[4].

Description[modifier | modifier le code]

Vue du lac Washington, été 2015.

La maison est encastrée dans le flanc de la falaise contre lequel elle est adossée. Ses fondations en béton armé dépassent de loin les normes de stabilité dictées par les codes de construction de la ville[2]. Le sable de la plage au bord du lac a été importé, de Hawaï selon un stagiaire chez Microsoft[1]. Chaque année, une péniche en provenance de Saint-Lucie rapporte du nouveau sable[3].

La propriété compte quatre étages en escalier, 7 chambres à coucher, 24 salles de bain, un garage souterrain pouvant accueillir plus d'une dizaine de voitures, une salle de réception pour plus de 120 personnes, un théâtre, une piscine (de 5 mètres par 18, un système audio sous-marin, et un tunnel sous-marin qui communique entre les piscines intérieures et extérieures), une bibliothèque, un cinéma, un court de tennis et un green de golf, une rivière artificielle, un garage à bateaux et une salle informatique[2],[1].

La maison compte également une salle de gym de 230 m² avec un trampoline au-dessus duquel la hauteur de plafond est de 6 mètres ("rumeur" du trampoline validée par Gates en 2017[6]). La salle-à-manger fait 92 m² et peut accueillir 24 personnes[1]. La maison compte 6 cuisines[3].

La bibliothèque, de 195 m², inclut une salle de lecture sous un dome. À la base de ce dome est inscrite une phrase tirée du roman Gatsby le Magnifique : « He had come a long way to this blue lawn and his dream must have seemed so close he could hardly fail to grasp it[2]. » Le Codex Leicester racheté par Bill Gates pour 30,8 millions de dollars est considéré comme étant conservé au sein de la maison. La bibliothèque comprend également deux étagères pivotantes secrètes, et l'une d'elles cache un bar[1].

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1996 : National Honor Award par l'American Institute of Architects (AIA) pour la Guest House (sans nommer le nom de son propriétaire bien que cela ait été une évidence pour tous)[7],[4]
  • 1997 : Honor Award for Design Excellence par l'AIA Pennsylvania[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l et m (en) Sean Keeley et Sarah Anne Lloyd, « 25 facts about Bill Gates’s Medina mansion », Curbed,‎ (lire en ligne)
  2. a b c d et e (en) « Bill Gates’ House In Medina, Washington », iDesign Arch,‎ (lire en ligne)
  3. a b c et d (en) Madeline Stone et Matt Weinberger, « 19 crazy facts about Bill Gates' $127 million mansion », Business Insider,‎ (lire en ligne)
  4. a b c d e et f (en) Michael B. Becraft, Bill Gates: A Biography, ABC-CLIO, (ISBN 9781440830143, lire en ligne), p.130
  5. (en) Inside Bill Gates House - Pictures of Bill Gates Home - Digital Inspiration, 30 mai 2015
  6. (en) Prudence Ivey et James Mowbray, « The bouncing billionaire:Bill Gates confirms he has a trampoline room in his £95.8 million Seattle mansion — among other quirky features », Homes & Property,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Bill Gates' Guest House Wins Architects' Award », The Wall Street Journal,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pages liées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]