Mairie du 14e arrondissement de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mairie du 14e arrondissement
Mairie du 14e arrondissement-3.JPG
Façade de la mairie du 14e arrondissement
Présentation
Type
Architecte
Construction
1852-1858
Site web
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées

La mairie du 14e arrondissement de Paris est le bâtiment qui héberge les services municipaux du 14e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La mairie du 14e arrondissement est située place Ferdinand-Brunot.

La grande salle des mariages possède un plafond à caissons ; elle est décorée de plusieurs fresques réalisées par Maurice Chabas.

Historique[modifier | modifier le code]

La mairie et le square de Montrouge avant 1870.

La mairie de Montrouge[modifier | modifier le code]

Dans la première parie du XIXe siècle, le Petit-Monrouge, situé sur le territoire de la commune de Montrouge, mais situé à l'intérieur de l'enceinte de Thiers, se développe. Il est décidé en 1846 de construire un nouvel ensemble regroupant la mairie et l'école. Conçu par l'architecte Claude Naissant (1801-1879)[1], le bâtiment est construit entre 1851 et 1855[2].

D'ampleur modeste, cet édifice fait l'objet d'un traitement soigné. Il s'agit d'un édifice carré à deux étages. Le rez de chaussée est traité en bossage continu en table. Les fenêtres du premier étage sont cintrées et séparées par des pilastres corinthiens supportant une frise à modillons et à têtes de lions. Au dessus, se trouve un étage de comblé, percé d’œils-de-bœuf. Le bâtiment est couvert d'un toit à longs pans à croupe brisée. L'avant-corps central est flanqué de quatre statues d'Hyacinthe Chevalier personnifiant les actes de l’État Civil et encadrant les angles du campanile. Celui ci est coiffé d'un toit en pavillon surmonté d'un lanternon abritant une cloche. Le plafond en chêne sculpté à caisson de la salle des mariages montre également le soin apporté à ce bâtiment[2].

Le bâtiment actuel[modifier | modifier le code]

La loi du 16 juin 1859 incorpore le Petit-Monrouge à Paris. L'ancienne mairie de Montrouge devient la mairie du 14e arrondissement nouvellement créé. Elle est agrandie entre 1882 et 1891 par Émile Auburtin (1838-1899)[2].

La partie centrale du bâtiment passe de 3 à 5 travées de part et d'autre du porche et de la loge centrale. L'avant-corps et le campanile sont entièrement reconstruits et les statues d’Hyacinthe Chevalier déposées. Deux pavillons d'angle, haut de trois étages sous combles, sont construits à chaque extrémité. La nouvelle mairie comporte deux petites cours intérieures.[2].

En 1936, la cour de gauche est recouverte par une voûte en béton translucide remarquable[2].

Le sous-sol de la mairie de 1881 est aménagé à la fin des années 1930 en abri de la défense passive. En 1936, une mairie annexe est construite à proximité par Georges Sébille[2].

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est l'architecte départemental en fonction de 1848 à 1866, successeur d'Auguste Molinos (1795–1850) (fils de Jacques Molinos).
  2. a b c d e et f « Hôtel de ville du 14e arrondissement », sur Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]