Mairie du 2e arrondissement de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mairie du 2e arrondissement
ParisMairie2ème.JPG
Façade de la mairie du 2e arrondissement
Présentation
Type
Architecte
Construction
1848
Propriétaire
Patrimonialité
Site web
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées

La mairie du 2e arrondissement de Paris est le bâtiment qui hébergeait les services municipaux du 2e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La mairie du 2e arrondissement est située au no 8 rue de la Banque.

Historique[modifier | modifier le code]

La mairie de l'ancien 3e arrondissement[modifier | modifier le code]

Le bâtiment a été conçu par l'architecte Alphonse-François-Joseph Girard et construit à partir de la fin 1848. À l'origine, il abrite la mairie du 3e arrondissement, les anciens arrondissements de Paris n'ayant pas le même découpage qu'actuellement avant l'extension de la capitale française en 1860. Les services municipaux du 2e arrondissement s'y installent après cette date.

L'architecte Paul Lelong est chargé du percement de la rue de la Banque qui est effectué en 1844. On le charge également de la construction des bâtiments publics qui devaient la border : l'Hôtel du Timbre et de l'enregistrement, la caserne des Gardes de Paris et la mairie du 2e arrondissement, mais il meurt en 1846 sans avoir terminé son travail. Ceux-ci seront achevés par d'autres architectes, tel son collaborateur, Girard, qui se charge de finir la mairie entre 1847 et 1852.

À l'intérieur du bâtiment, la salle de mariage a été réalisée par Charles-Gustave Huillard (1828-1893), élève de Victor Baltard. Les peintures de la salle ont été exécutées par le peintre Georges Moreau de Tours.

La mairie est partiellement inscrite (façade, toiture, vestibule, salle des mariages) au titre des monuments historiques par arrêté du 7 mai 1982[1].

Le résistant Jacques Bidaut[modifier | modifier le code]

Le , la gestapo vient arrêter, sur dénonciation, Jacques Bidaut, secrétaire général de la mairie[2]. Celui-ci fournissait des faux papiers, tickets de rationnements, documents officiels vierges à divers groupes de résistants. Il meurt au camp de Neuengamme, le [3]. Un square du 2e arrondissement porte son nom au 18, rue de la Lune[4].

Création du secteur Paris Centre[modifier | modifier le code]

Le 11 juillet 2020 est créé le secteur Paris Centre, regroupant les quatre arrondissements centraux de Paris. Conformément aux résultats d'une votation citoyenne[5], la mairie du 3e arrondissement devient la mairie du secteur. La mairie du 2e arrondissement est amenée à devenir la maison des services sociaux du centre de Paris[6].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice n°PA00086083 », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. http://www.plaques-commemoratives.org/plaques/ile-de-france/plaque.2006-09-29.8835153798/view
  3. "8, rue de la banque, arrestation de Jacques Bidaut", in Les lieux de la résistance à Paris, Parigramme, 2007, p.32
  4. http://equipement.paris.fr/square-jacques-bidaut-2417
  5. « Arrondissements du centre : découvrez le nom et l'emplacement de la mairie », sur www.paris.fr (consulté le )
  6. Par Christine HenryLe 11 juillet 2020 à 19h01, « Le socialiste Ariel Weil, premier maire de Paris Centre », sur leparisien.fr, (consulté le )