Macro-ingénierie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En ingénierie, la macro-ingénierie (également écrit macro ingénierie ou nommée méga ingénierie) est la mise en œuvre de projets de conception à très grande échelle. Cela peut être considéré comme une branche du génie civil ou de l'ingénierie des structures, mais seulement sur une très grande superficie. Ce domaine regroupe la gestion des ressources, de la technologie et de l'opinion publique à grande échelle pour mener à bien des tâches complexes qui durent sur une longue période.

Contrairement aux projets d'ingénierie conventionnels, les projets de macro-ingénierie (appelés macro-projets ou mégaprojets) sont multidisciplinaires, impliquant la collaboration de tous les domaines d'études ; ils impliquent non seulement des ingénieurs, mais aussi des scientifiques, des avocats, des industriels, des soldats et des politiciens. Les macro-projets sont généralement internationaux ; ils dépassent les frontières politiques parce que la plupart des pays n'ont pas la capacité sociale, financière ou physique de les entreprendre seuls. En conséquence, les macro-projets ont le pouvoir de transformer fondamentalement leurs zones d’implantations.

La macro-ingénierie est un domaine en évolution qui ne reçoit de l'attention que depuis peu. Parce que nous avons à faire à des défis de portée multinationale, tels que le réchauffement climatique et la pollution, la macro-ingénierie apparaît comme une solution transcendante aux problèmes mondiaux. La macro-ingénierie, ou méga-ingénierie, est distincte de l’ingénierie à grande échelle qui traite des projets à l'échelle planétaire ou stellaire. Alors que la macro-ingénierie est actuellement une réalité, l'ingénierie à grande échelle fait encore partie du domaine de la fiction spéculative.

La macro-ingénierie dans la réalité[modifier | modifier le code]

Les macro-projets du passé inclus la construction du canal de Panama et du canal de Suez, du tunnel sous la Manche, la construction de pipelines et plus récemment l’effort international pour standardiser la communication par satellite.

Deux centres sont actuellement axés sur la théorie et la pratique de la macro-ingénierie. Il s’agit de l’Institut Candida Oancea à Bucarest (Roumanie) et le Centre pour les Macro-projets et la Diplomatie (The Center for Macro Projects and Diplomacy) de l’Université Roger Williams à Bristol (États-Unis).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (juillet 2017). Découvrez comment la « wikifier ».
  • Frank P. Davidson and Kathleen Lusk Brooke, BUILDING THE WORLD: AN ENCYCLOPEDIA OF THE GREAT ENGINEERING PROJECTS IN HISTORY, two volumes (Greenwood Publishing Group, Oxford UK, 2006)
  • V. Badescu, R.B. Cathcart and R.D. Schuiling, MACRO-ENGINEERING: A CHALLENGE FOR THE FUTURE (Springer, The Netherlands, 2006)
  • R.B. Cathcart, V. Badescu with Ramesh Radhakrishnan, (2006): Macro-Engineers' Dreams PDF, 175pp. Accessed 24 May 2013
  • Alexander Bolonkin and Richard B. Cathcart, Macro-Projects (NOVA Publishing, 2009)
  • Viorel Badescu and R.B. Cathcart, Macro-engineering Seawater (Springer, 2010), 880 pages.

Liens externes[modifier | modifier le code]