Maître de la Virgo inter Virgines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maître de la Virgo inter Virgines
Maria met Jezus en vier heilige maagden Rijksmuseum SK-A-501.jpeg

La Vierge et l'Enfant avec Quatre Saintes Vierges, v. 1495-1500, Amsterdam, Rijksmuseum.

Naissance
Activité

Le Maître de la Virgo inter Virgines est un peintre et sculpteur anonyme néerlandais actif à Delft entre 1483 et 1498. Il est nommé d'après le retable de la Vierge avec les saintes Catherine, Cécile, Ursule et Barbe qui ornait jadis l'intérieur du couvent de Konigsveld, et est aujourd'hui exposé au Rijksmuseum à Amsterdam.

Ce Maître a été décrit comme étant le peintre « réaliste » le plus intransigeant parmi ses contemporains, et très peu préoccupé par l'élégance, il est également considéré comme l'un des précurseurs de la peinture hollandaise.

Selon Frédéric Elsig, le Maître de la Virgo inter Virgines a exercé une influence directe ou indirecte sur les plus anciennes œuvres de Jérôme Bosch, et notamment sur le Portement de croix de Vienne (vers 1490-1495). Elsig estime possible l'hypothèse d'un passage de Bosch par l'atelier du maître delftois à l'occasion de son tour de compagnonnage, entre 1476 et 1480[1].

Autres œuvres répertoriées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Elsig, Jheronimus Bosch : la question de la chronologie, Genève, Droz, 2004, p. 25, 28, 31 et 156.
  2. Crucifixion aux Offices
  3. Crucifixion de Bowes
  4. « Un chef-d’œuvre menacé d’être mis à l’encan, à Enghien en Wallonie », sur La Tribune de l'art,‎ (consulté le 28 mars 2014)
  5. Bruno Deheneffe, « Tableau classé comme «trésor» », Le Soir,‎ (lire en ligne)

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]