Lycée français de Sofia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lycée français Alphonse de Lamartine
image illustrative de l’article Lycée français de Sofia
Généralités
Création 1961
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Coordonnées 42° 41′ 18″ nord, 23° 19′ 24″ est
Adresse Patriarch Evtimiy boulevard 35
Sofia
Site internet http://www.feg.bg/
Cadre éducatif
Réseau UNESCO
Type école publique
Proviseur Émilia Bodganova
Population scolaire 980
Niveau collège, lycée général
Langues étudiées français, bulgare, anglais, allemand, espagnol
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

(Voir situation sur carte : Bulgarie)
Point carte.svg

Lycée Français de Sofia Alphonse de Lamartine (LFAL, en bulgare: 9-та френска езикова гимназия "Алфонс дьо Ламартин", ФЕГ) est une école de langue française à Sofia, établie en 1961 sous le nom de 9e école de langue française Georgy Kirkov. Depuis le début des années 1990, elle a été nommé d'après le noble, poète, diplomate et homme politique français Alphonse de Lamartin (1790-1869) qui a visité les terres bulgares en 1832.

Historique[modifier | modifier le code]

Les premières années[modifier | modifier le code]

En 1881, des missionnaires ont fondé à Lovetch une école de filles américaine, qui a gagné en popularité et en prestige dans les décennies à venir. En 1927, l’école est devenue un collège américain et a commencé à délivrer des diplômes d'études secondaires. Le collège a été fermé de force en 1948 en tant que conducteur de «l'idéologie capitaliste», mais en 1950 une école secondaire - la première «nouvelle» école de langue en Bulgarie, populaire avec l'histoire du film «Hier», a été créée à sa place. Quatre classes ont étudié le français, une a étudié l'anglais et une a étudié l'allemand. En 1956, la classe d'anglais a déménagé à Sofia et a commencé le First English High School. En 1958, le Département français s’est installé à Varna et a fondé le lycée français de Varna. En 1960, le lycée allemand de Sofia émerge du département allemand et l'année suivante le lycée français en est séparé.

Une des premières classes préparatoires du lycée en 1961

Implantation[modifier | modifier le code]

Quand il a été fondé en 1961, le lycée français, avec le lycée allemand, a été logé dans le district de Nadezhda. Pour l'année scolaire de 1963, il a été déplacé à son bâtiment actuel sur le boulevard Patriarch Evtmiy dans le centre-ville de Sofia, dans le bâtiment de la 9e école secondaire ordinaire. La dernière année du lycée ordinaire a pris fin en 1965 et le lycée est devenu purement linguistique. Des cours de langue espagnole ont également été ouverts en 1977, mais en 1991, ils ont été exportés vers la nouvelle école de langue espagnole "Miguel de Cervantes".

François Mitterrand se promenant dans l'école lors de sa visite en Bulgarie en 1989

En 1976, le lycée français a reçu l’ordre de Cyrille et Méthode et en 1977 il a été accepté comme une école associée à UNESCO. Lors de sa visite historique en Bulgarie en 1989, le président français François Mitterrand a visité le lycée français, où il est resté plus longtemps que prévu, en violation du protocole.

Éducation[modifier | modifier le code]

Le lycée français a établi des traditions et une grande autorité dans la formation en langue française. L'apprentissage intensif des langues se fait sur un programme qui comprend 20 heures hebdomadaires de français en préparatoire et de 6 à 8 heures de 9e à 12e classe. Les sujets d'histoire, de géographie, de biologie, de physique, de chimie et de philosophie sont enseignés en français. Les diplômés de l'école peuvent s'inscrire dans une université française sans examen de langue.

Au cours des cinq années d'études, la littérature et la culture françaises sont étudiées de manière extensive et chronologique dans tous leur genres.

Certificats linguistiques[modifier | modifier le code]

L'école est le plus grand centre d'examen du DELF en Bulgarie, compte tenu du grand nombre d'étudiants et de candidats. La certification a été introduite en 2007 par une convention signée entre le ministère bulgare de l'éducation et des sciences et l'Institut français de Sofia et est renouvelée tous les trois ans.

Tous les enseignants du lycée sont des examinateurs accrédités par le CIEP, cela garantit le haut niveau d'enseignement de la langue.

Le nombre total d'étudiants inscrits aux examens A2, B1 et B2 du DELF au Centre d'examen du lycée Lamartine de 2007 à 2017 est de près de 4800 candidats.

Traditions[modifier | modifier le code]

La devise de l'école est "Ça ira puisque nous sommes ensemble!" La continuité est très importante - plus de la moitié des enseignants du lycée sont d'anciens diplômés. Dans les années qui suivent la fondation du lycée, la langue française devient moins populaire que les autres langues occidentales - sa période forte est le début du XXe siècle. Cependant, entrer dans l'école française est difficile. L'incitation à postuler est largement due au prestige et aux traditions de l'école.

L’art[modifier | modifier le code]

Le lycée français a établi des traditions dans le théâtre. Chaque année, il prépare et exporte une pièce de théâtre sur différentes pièces d'auteurs classiques français. L'école a un chœur.

Des cours de photographie ont récemment été pratiqués, il y a beaucoup d'expositions sur les murs de l'école.

Le sport[modifier | modifier le code]

Les équipes de volleyball et de basketball du lycée participent à la prestigieuse Coupe Claris, qui réunit les lycées élitistes de Sofia et l'équipe de football participe à la ligue bulgare de football scolaire. L'école propose également des activités sportives telles que le ski, le tennis, la natation, le tennis de table, les échecs.

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Le lycée français organise des échanges éducatifs et culturels avec des écoles de langue française d'Europe, notamment le Lycée Gerson à Paris, le Collège Claparède à Genève, le Lycée Jacques Decour à Paris, le Lycée Jean Pierre Vernant à Sèvres et bien d'autres. Les projets de l'école sont soutenus par l'Institut français de Sofia.

Enseignants[modifier | modifier le code]

Le lycée français emploie des professeurs expérimentés et hautement qualifiés. Son équipe est composée de près de 70 enseignants au total. Beaucoup d'entre eux sont des auteurs de manuels et d'aides scolaires, ils lisent des conférences et enseignent à l'Université de Sofia et dans d'autres universités. Une partie des professeurs de français sont français.

Programme des études[modifier | modifier le code]

Liste des classes et leurs profils respectifs.
Classe Langues étrangères Profils Terme d’instruction Ref.
А Français et anglais La langue bulgare et histoire 5 années [1]
Б Mathématiques et informatique [2]
В Chimie et biologie [3]
Г Français et espagnol La langue bulgare et histoire [4]
Д Mathématiques et informatique [5]
Е Mathématiques et géographie [6]
Ж Français et allemand La langue bulgare et histoire [7]

Infrastructure informatique[modifier | modifier le code]

Le lycée français relève le défi de combiner le traditionnel et le nouveau - expérimentant, innovant et répondant aux besoins de la nouvelle génération d'étudiants. Les efforts de plusieurs années de l'équipe du lycée dans cette direction ont aidé à construire une infrastructure informatique interne, avec l'introduction de nouvelles générations de systèmes informatiques et de tablettes en faisant partie. La modernisation du réseau internet, les pages web de données centralisées, l'apprentissage en ligne, l'application d'outils multimédias au service des salles d'étude sont également inclus.

Élèves notables[modifier | modifier le code]

  • Dimiter Tzantchev - diplomate bulgare, ambassadeur, représentant permanent de la République de Bulgarie auprès de l'Union européenne, représentant permanent aux Nations unies à Genève, ancien vice-ministre des affaires étrangères
  • Ivaïlo Kalfin - Ancien député européen, ancien vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères (2005 - 2009), ministre du Travail et de la Politique sociale (2014 - 2016)
  • Iliana Iotova - Ancienne députée européenne, vice-présidente de la Bulgarie (2017-)
  • Marin Raïkov - diplomate, Ambassadeur à Paris et à Rome, Cabinet du Premier ministre (2013), Vice-ministre des Affaires étrangères
  • Nadezhda Neynsky - Ministre des Affaires étrangères (1997 - 2001), Député européen (2009 - 2014), Ambassadeur en Turquie
  • Slavi Binev - politicien, député à l'Assemblée nationale XLIII, ancien député européen (2007 - 2014), athlète et homme d'affaires
  • Stefan Tafrov - Diplomate, Vice-ministre des Affaires étrangères, Ambassadeur en Italie, Grande-Bretagne et France, Représentant permanent de la Bulgarie auprès des Nations Unies, Cavalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Programme des études de 8а classe » (consulté le 1er février 2016)
  2. « Programme des études de 8б classe » (consulté le 1er février 2016)
  3. « Programme des études de 8в classe » (consulté le 1er février 2016)
  4. « Programme des études de 8г classe » (consulté le 1er février 2016)
  5. « Programme des études de 8д classe » (consulté le 1er février 2016)
  6. « Programme des études de 8е classe » (consulté le 1er février 2016)
  7. « Programme des études de 8ж classe » (consulté le 1er février 2016)