Stade Eneco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Stade Den Dreef)
Aller à : navigation, rechercher
Stade Eneco
Den Dreef.jpg
Généralités
Noms précédents
Leuvens Sportcentrum
Stade Den Dreef
Nom complet
Eneco Stadion
Adresse
Avenue Cardinal Mercier, 46
3000 Louvain
Construction et ouverture
Construction
Rénovation
Utilisation
Clubs résidents
Administration
Équipement
Surface
herbe naturelle
Capacité
9 493
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

Le Stade Eneco est un stade de football, localisé à Louvain, en Belgique. Il héberge le club d'Oud-Heverlee Louvain, qui évolue en deuxième division.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade était auparavant appelé Leuvens Sportcentrum, et était une enceinte multisports, comprenant notamment une piste d'athlétisme. En 2002, le complexe est réaménagé en enceinte dédiée uniquement au football, avec quatre tribunes séparées bordant le terrain à la place de l'ancienne d'athlétisme, afin que les supporters soient plus près de la surface de jeu. Seule la tribune debout de l'ancien édifice, côté Sud, a été initialement conservée.

La première tribune à être rebâtie est la tribune assise face à la tribune debout. Elle comporte deux étages, entre lesquels se trouvent des loges vitrées pour les invités VIP. Ensuite, les deux tribunes derrière les buts sont construites, chacune ajoutant environ 450 places à la capacité du stade, portant celle-ci à 7 435 places, dont 5 106 assises. La tribune côté ouest est généralement réservée aux supporters du club visiteur, qui bénéficient d'une entrée distincte située Tervuursevest.

À la suite de la montée du club en Jupiler Pro League en 2011, faisant de lui le premier club louvaniste à jouer au plus haut niveau national depuis 1950, le bourgmestre Louis Tobback promet de faire construire un nouveau stade de 20 000 places à Haasrode s'il parvenait à s'y maintenir au moins cinq saisons[1]. Si tel devait être le cas, l'ancienne enceinte "Den Dreef" serait démolie.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Louvain retrouve la D1 61 ans après », sur http://www.lesoir.be, (consulté le 7 septembre 2011)

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]