Stade des Éperons d'or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stade des Éperons d'or
Généralités
Nom complet
Guldensporenstadion
Adresse
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
Architecte
Maurice Delahousse
Rénovation
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Équipement
Surface
naturelle
Capacité
9 399
Tribunes
Tribune 1 (latérale) : 1 402 places assises + 334 business-seats + 10 loges VIP (146 places)
Tribune 2 (goal) : 3 650 places debout
Tribune 3 (latérale) : 1 667 places assises
Tribune 4 (goal) : 2 200 places assises
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

Le stade des Éperons d'or (en néerlandais Guldensporenstadion), est un stade de football situé dans la ville de Courtrai, en Belgique. Le nom du stade est un hommage à la victoire flamande lors de la Bataille des Éperons d'or en 1302. Il héberge le club du KV Courtrai, évoluant en première division belge.

Histoire[modifier | modifier le code]

Peu après la Seconde Guerre mondiale, les autorités communales courtraisiennes décident de détruire la vieille tribune qui borde le terrain du club, et d'y construire un véritable stade. À cette époque, il est très difficile de réunir les fonds pour entreprendre de grands travaux ou trouver les matières premières nécessaires, et la commune doit s'appuyer sur des dons et du travail bénévole de certains ouvriers et entrepreneurs. L'architecte Maurice Delahousse, du bureau Stabilis NV, dessine les plans du stade. La société des frères Vanhee est ensuite désignée pour sa réalisation. Les travaux durent environ quinze mois, et le stade est inauguré le . Le coût de construction est d'environ 2 000 000 de francs belges, soit 50 000 €, une somme énorme à l'époque[1].

En janvier 1988, la salle de spectacle bordant le terrain est démolie pour être remplacée par une nouvelle tribune. Cette décision fait suite au drame du Heysel, depuis lequel l'UEFA a relevé les normes de sécurité dans les stades de football. Le , la nouvelle tribune est terminée, et les travaux de rénovation des trois autres débutent, pour se terminer dans l'année. Le coût total de la remise à neuf du stade est d'environ 72 millions de francs belges (1 800 000 €), partagé entre la ville de Courtrai (55 millions) et le club (17 millions). À la suite de ces travaux, la capacité du stade est portée à 15 000 places[1].

Durant les années qui suivent, le nombre de places disponibles est réduit. Une tribune installée derrière un goal (« côté cour ») doit être fermée en raison du cancer du béton qui la touche, amenant la capacité totale du stade à seulement 6 896 places. Elle n'est rénovée qu'en 2008, lorsque le KV Courtrai remonte en Jupiler Pro League. Le stade comporte actuellement 9 399 places, dont 5 749 assises[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]