Ludvig Faddeev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ludvig Faddeev
Ludvig Faddejev.jpg

Ludvig Faddeev en 2010.

Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Domicile
Formation
Faculté de physique de l'université d'État de Saint-Pétersbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Dmitri Faddeev (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Vera Faddeeva (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
St. Petersburg Department of Steklov Institute of Mathematics of Russian Academy of Sciences (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaine
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions
Œuvres réputées
Équations de Faddeev, fantôme de Faddeev–Popov (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ludvig Faddeev (en russe : Людвиг Дмитриевич Фаддеев, Lioudvig Dmitrievitch Faddeïev, né le à Léningrad (Union soviétique) et mort le à Saint-Pétersbourg[1], est un physicien et mathématicien soviétique puis russe.

Il a découvert les équations de Faddeev liées au problème à trois corps (en) en mécanique quantique. Il a également développé, avec Victor Popov, des méthodes d'intégrales de chemin permettant de quantifier des théories de jauge non-abéliennes, notamment par l'introduction de fantômes de Faddeev–Popov (en).

Il dirige l'école de Leningrad, où il a développé, avec plusieurs de ses étudiants, une quantum inverse scattering method (en) permettant d'étudier les systèmes intégrés quantiques dans un espace-temps à deux dimensions (une d'espace et une de temps). Ceci a notamment mené à l'invention des groupes quantiques par Drinfeld et Jimbo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ludvig Faddeev naît à Leningrad dans une famille de mathématiciens. Son père, Dmitri Faddeev (en), est professeur à l'université d'État de Saint-Pétersbourg et membre de l'Académie des sciences de Russie. Sa mère, Vera Faddeeva (en), est reconnue pour ses travaux en algèbre.

Faddeev fréquente l'université d'État de Saint-Pétersbourg et obtient un diplôme de premier cycle en 1956. Il choisit par la suite d'étudier la physique afin de « se détacher de [son] père[trad 1],[2]. » Néanmoins, il reçoit une solide formation en mathématiques, notamment « en raison de l'influence de V. A. Fock et de V I. Smirnov[trad 2],[2]. ». Il obtient un doctorat en 1959 sous la direction d'Olga Ladyjenskaïa.

De 1976 à 2000, Faddeev dirige le St. Petersburg Department of Steklov Institute of Mathematics of Russian Academy of Sciences (en) (PDMI RAS)[3]. En 1988, il fonde l'Institut international de mathématiques Euler (ru)[3],[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (en) L. D. Faddeev, 40 years in mathematical physics, Volume 2, World Scientific, coll. « World Scientific series in 20th century mathematics », (ISBN 978-981-02-2199-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « to be independent of [his] father. »
  2. (en) « due to the influence of V. A. Fock and V. I. Smirnov. »

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ludvig Faddeev » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :