Olga Ladyjenskaïa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olga Ladyshenskaya en 1976

Olga Aleksandrovna Ladyjenskaïa (en russe : Ольга Александровна Ладыженская), née le 7 mars 1922 à Kologriv et morte le 12 janvier 2004 à Saint-Pétersbourg, est une mathématicienne russe connue pour ses travaux sur l'équation aux dérivées partielles, les différences finies, les équations de Navier-Stokes ainsi que la dynamique des fluides.

Elle fut l'élève du mathématicien russe Ivan Petrovski.

En octobre 1937, son père a été arrêté par le NKVD puis tué. Olga Ladyjenskaïa a pu terminer ses études secondaires, mais parce que son père était un « ennemi du peuple », elle fut interdite d'entrer à l'université de Léningrad.

En 1953, après la mort de Staline, elle obtint enfin son doctorat et devint enseignante à l'université de Léningrad ainsi qu'à l'Institut de mathématiques Steklov.

Elle est conférencière Noether en 1994.

En 2002, elle reçoit la médaille Lomonossov en l'honneur de l'ensemble de ses travaux scientifiques.