Luciano Bianciardi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luciano Bianciardi
Naissance
Grosseto
Décès (à 48 ans)
Milan
Activité principale
écrivain, journaliste, traducteur
Auteur
Langue d’écriture Italien
Genres
Romans, histoires, essais, journalisme, traductions

Luciano Bianciardi (Grosseto, 14 décembre 1922 - Milan, 14 novembre 1971) est un écrivain, journaliste et traducteur italien du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Parmi ses œuvres, la plus connue est La Vie aigre (La vita agra en italien), satire féroce et amère du miracle économique italien des années soixante.

  • I minatori della Maremma (« Les mineurs de la Maremme »), 1956, avec Carlo Cassola
  • Il lavoro culturale (« Le travail culturel »), 1957
  • L'integrazione (« L'intégration »), 1960
  • Da Quarto a Torino (« De Quarto à Turin »), 1960
  • La vita agra, 1962 ; La Vie aigre, 1964
  • La battaglia soda (« La bataille difficile »), 1964
  • Daghela avanti un passo! (« Encore un pas en avant ! »), 1969
  • Aprire il fuoco (« Ouvrir le feu »), 1969
  • Viaggio in Barberia (« Voyage en Berbérie »), 1969
  • Garibaldi, 1972

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • La Vie aigre, Julliard, Paris, 1964 ; traduction de Jacqueline Brunet.
  • La Vie aigre, Arles, Paris, 2007 ; traduction de Béatrice Arnal.

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]