Lovie Austin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lovie Austin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Label
Genre artistique

Lovie Austin, de son vrai nom Cora Calhoun, est une pianiste, chef d'orchestre, compositrice et arrangeuse américaine de blues et de jazz née le à Chattanooga (Tennessee) et décédée le à Chicago[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née Cora Taylor[2], Lovie Austin étudie la musique au Knoxville College dans le Tennessee, puis au Roger Williams Collège à Nashville[1]. Elle tourne beaucoup, notamment dans le circuit T.O.B.A.[1], avant de s'installer à Chicago où elle est directrice musicale au Monogram Theatre[3]. Elle enregistre de façon prolifique dans les années 1920 en tant que pianiste maison pour Paramount Records[1], fournissant accompagnement de piano ou d'orchestre pour de nombreuses chanteuses de blues classique, dont Ida Cox[1], Ma Rainey[1], Ethel Waters[3] et Alberta Hunter[3]. Elle compose Down Hearted Blues, un succès pour Bessie Smith en 1923[4]. Son groupe, The Blues Serenaders, voit passer parmi ses membres les musiciens Johnny Dodds, Kid Ory, Tommy Ladnier ou encore Jimmie Noone[3].

La pianiste Mary Lou Williams cite Lovie Austin comme étant sa plus grande influence[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Steppin' on The Blues (1924)
  • Heebie Jeebies (1925)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Darlene Clark Hine (dir.), Santelli Larkin et Delores Southern White, Black Women in America : An Historical Encyclopedia, New York, Carlson Publications, , 1530 p. (ISBN 978-0-92601-961-4), « Lovie Austin »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) Edward Komara (dir.) et Peter Muir, Encyclopedia of the Blues, vol. 1 et 2, New York, Routledge, , 2e éd. (1re éd. 2004), 1440 p. (ISBN 0-415-92699-8, lire en ligne [PDF]), « Austin, Lovie », p. 37
  2. (en) Bob Eagle et Eric S. LeBlanc, Blues : A Regional Experience, Santa Barbara, California, Praeger, , 365 p. (ISBN 978-0313344237, lire en ligne), p. 50
  3. a b c et d (en) « Lovie Austin », sur The Red Hot Jazz Archive (consulté le 24 avril 2019)
  4. (en) Steve Sullivan, Encyclopedia of Great Popular Song Recordings, vol. 1-2, The Scarecrow Press, , 1030 p. (ISBN 978-0-8108-8296-6, lire en ligne), p. 15
  5. (en) Linda Dahl, Morning Glory : A Biography of Mary Lou Williams, Berkeley, University of California Press, , 465 p. (ISBN 978-0-52022-872-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]