Louis Quéré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quéré.
Louis Quéré
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directeur de recherche au CNRS
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Louis Quéré (né en 1947) est un sociologue français, directeur de recherche au CNRS émérite et ancien directeur de l'Institut Marcel Mauss (EHESS-CNRS).

Ses recherches portent principalement sur la sociologie de l'action, la question régionale et l'épistémologie des sciences sociales. Son approche s'inscrit notamment dans le sillage de la pensée de Jürgen Habermas, de l'herméneutique de Hans Georg Gadamer (La sociologie à l'épreuve de l'herméneutique, 1999), du pragmatisme (de John Dewey et de George Herbert Mead) et de l'ethnométhodologie.

En 2006, il fait paraître, avec Daniel Cefaï, une nouvelle traduction de Mind, self and society from the standpoint of a social behaviorist (L'esprit, le soi et la société) de George Herbert Mead (Paris, Presses universitaires de France).

Il a coordonné, avec Michel Barthélémy, la traduction des Recherches en ethnométhodologie de Harold Garfinkel (PUF, « Quadrige ». Grands textes, 2007). Il a également présenté et traduit La formation des valeurs de John Dewey (La Découverte, « Les empêcheurs de penser en rond », 2011), avec Alexandra Bidet et Gérôme Truc.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Jeux interdits à la frontière. Essai sur les mouvements régionaux, Paris, Éditions Anthropos, 1978.
  • Des Miroirs équivoques. Aux origines de la communication moderne, Paris, Aubier Montaigne, 1982.
  • avec Bernard Conein et Michel de Fornel (éd.), Les formes de la conversation. Analyse de l'action et analyse de la conversation, actes du colloque, Paris, septembre 1987 (organisé par le GDR Communication CNET-CNRS), 2 vol. Issy-les-Moulineaux, CNET, « Réseaux », 1990-1993.
  • avec Michel de Fornel (dir.), La logique des situations. Nouveaux regards sur l'écologie des activités sociales, Paris, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, 1999. (ISBN 2-7132-1339-8)
  • La sociologie à l'épreuve de l'herméneutique. Essais d'épistémologie des sciences sociales, Paris, Montréal (Québec), l'Harmattan, 1999.
  • avec Michel de Fornel et Albert Ogien (dir.), L'ethnométhodologie : une sociologie radicale, Colloque de Cerisy, Paris, La Découverte, « Recherches », 2000. (ISBN 2-7071-3373-6)
  • avec Albert Ogien, Le Vocabulaire de la sociologie de l'action, Paris, Ellipses, 2005.
  • avec Cédric Terzi, Pour une sociologie pragmatiste de l'expérience publique, SociologieS, Dossiers, Pragmatisme et sciences sociales : explorations, enquêtes, expérimentations, mis en ligne le 23 février 2015. URL : [1]
  • codirigé avec Albert Ogien, Les moments de la confiance. Connaissance, affects et engagements, Paris, Economica, « Etudes sociologiques », 2006.
  • avec Christiane Chauviré et Albert Ogien, Dynamiques de l’erreur, Paris, Éditions de l'ÉHESS, « Raisons Pratiques », 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]