Los Bravos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Los Bravos
Description de cette image, également commentée ci-après
Los Bravos le 20 août 1966.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre musical Rock, beat, soul, pop, musique psychédélique
Années actives 1966-1971
Composition du groupe
Anciens membres Mike Kennedy
Antonio Martínez
Manolo Fernández
Miguel Vicens
Pablo Sanllehí
Álvaro Serrano Calderón
Bob Wright
Anthony Anderson
Ari Seur
José
José Manuel
Iván[1]

Los Bravos est un groupe de rock espagnol, originaire de Madrid. Formé en 1965, le groupe est connu pour le célèbre titre Black is Black. Ils eurent aussi dans leurs rangs le chanteur harmoniciste britannique Anthony « Tony » Anderson, ex-Warriors et frère de Jon Anderson qui forma en 1968 le groupe Yes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le premier single de Los Bravos, Black is Black, est un véritable succès puisqu'il a atteint la seconde place des charts au Royaume-Uni en juillet 1966 et la quatrième aux États-Unis en octobre 1966[2],[3] : c'est le premier groupe espagnol qui obtient de telles positions. Le single se vendra a un million d'exemplaires à travers le monde[4]. Johnny Hallyday enregistre une reprise francophone intitulée Noir c'est noir.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Mike Kogel Kennedy - chant (né Michael Volker Kogel le 25 avril 1944 à Berlin)
  • Anthony « Tony » Anderson - chant, harmonica
  • Antonio Martinez - guitare (décédé le 19 juin 1990, d'un accident de moto alors qu'il se rendait au studio d'enregistrement)
  • Miguel Vicens Danus - basse
  • Manuel Fernandez - piano, orgue (décédé le 20 mai 1968)
  • Jesús Glück Sarasibar - piano, orgue - Remplace l'organiste-pianiste précédent.
  • Pablo Gomez - batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Meilleure position
US[5] R-U AUS
1966 Black Is Black 4 2 3
I Don't Care - 16 51
Going Nowhere 91 - 99
1968 Bring a Little Lovin' 51 - 48

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Los locos Bravos (Joaquín Parejo Díaz, 1966, court-métrage)
  • Los Chicos con las chicas (Javier Aguirre, 1967)
  • ¡Dame un poco de amooor...! (José María Forqué et Francisco Macián]], 1968)
  • Los Bravos cantan
  • El Irreal Madrid (Valerio Lazarov, TVE - 1969)
  • Amor y simpatía (Luis Enrique Torán, 1969, court-métrage)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Reunión de 1976. Fuente: Pardo, José Ramón: Historia del pop español, Rama Lama Music, 2005.
  2. (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums (19e edition), Londres, Guinness World Records Limited, , 329 p. (ISBN 1-904994-10-5)
  3. (en) « Los Bravos | Music Biography, Credits and Discography | AllMusic », sur http://www.allmusic.com, (consulté le 21 septembre 2014)
  4. (en) Joseph Murrels, The Book of Golden Disc (2e édition), Londres, Barrie and Jenkins Ltd, , 206/207 p. (ISBN 0-214-20512-6)
  5. (en) Richie Unterberger, « Los Bravos | Biography & History », AllMusic (consulté le 6 octobre 2015)