Locustellidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Locustellidae sont une famille de passereaux constituée de 11 genres et de 63 espèces. Elle a été appelée Megaluridae pendant un temps, mais ce nom n'avait pas la priorité car Locustellidae est plus ancien.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

La taxinomie de cette famille a été chamboulée par les travaux de Alström et al. (2011). Dans sa classification de référence version 3.5 (2013), le Congrès ornithologique international suit les conclusions de Oliveros et al. (2012) et déplace le genre Robsonius de la famille des Pellorneidae vers celle-ci.

En 2018, la famille est entièrement réorganisée par la classification de référence du Congrès ornithologique international (version 8.2, 2018)[1] pour suivre Alström[2].

Liste alphabétique des genres[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence du Congrès ornithologique international (version 8.2, 2018)[1] :

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence du Congrès ornithologique international (version 8.2, 2018)[1] :

Parmi celles-ci, il existe une espèce éteinte :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Congrès ornithologique international, version 8.2, 2018
  2. Per Alström, Alice Cibois, Martin Irestedt et Dario Zuccon, « Comprehensive molecular phylogeny of the grassbirds and allies (Locustellidae) reveals extensive non-monophyly of traditional genera, and a proposal for a new classification », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 127,‎ , p. 367–375 (ISSN 1055-7903, DOI 10.1016/j.ympev.2018.03.029, lire en ligne, consulté le 22 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alström, P., S. Fregin, J.A. Norman, P.G.P. Ericson, L. Christidis, et U. Olsson (2011), « Multilocus analysis of a taxonomically densely sampled dataset reveal extensive non-monophyly in the avian family Locustellidae », Mol. Phylogenet. Evol., vol. 58, p. 513-526.
  • Oliveros, C.H., S. Reddy, et R.G. Moyle (2012), « The phylogenetic position of some Philippine “babblers” spans the muscicapoid and sylvioid bird radiations », Mol. Phylogenet. Evol., vol. 65, p. 799-804.