Live (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Live.
Live
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
York, Pennsylvanie
Genre musical Post-grunge, rock alternatif
Années actives 1989 à maintenant
Labels Radioactive Records
Epic Records
Site officiel www.freaks4live.com
Composition du groupe
Membres Chris Shinn
Chad Taylor
Pat Dalheimer
Chad Gracey
Anciens membres Ed Kowalczyk

Live est un groupe de rock américain, de York en Pennsylvanie. Live a atteint son apogée dans les années 1990.

Le groupe est composé de Chris Shinn (chanteur et guitare), Chad Taylor (guitare), Patrick Dahlheimer (guitare basse), et Chad Gracey (batterie).

Historique[modifier | modifier le code]

Live a d'abord été connu sous les noms de First Aid et Public Affection. La formation propose, à ses débuts, un répertoire de chansons de R.E.M., The Cure et Psychedelic Furs et fait paraître son premier disque en 1991. Intitulé Mental Jewelry, il passe près d'être certifié or aux États-Unis.

En 1994, après une longue tournée avec Public Image Limited — le groupe de John Lydon, alias Johnny Rotten des Sex Pistols —, B.A.D. et Blind Melon, Live met sur le marché un deuxième album, Throwing Copper. C'est la consécration avec huit millions d'unités vendues.

Le troisième album de Live, intitulé Secret Samadhi, se retrouve chez les disquaires en février 1997. Certifié double platine après sa parution, la majorité des chansons figurant sur le disque ont été écrites lors d'un séjour prolongé de Live en Jamaïque.

Deux ans plus tard paraît The Distance to Here. Ce dernier est considéré comme leur album le plus puissant, avec des titres comme The Dolphins Cry, They Stood Up For Love et Run to the Water. Pendant la tournée de promotion de The Distance to Here, qui s'échelonne sur 14 mois, Ed Kowalczyk écrit assez de chansons pour produire un cinquième album qui s'intitule V, est lancé en septembre 2001. En mai 2003, le groupe américain revient avec un sixième opus qu'il intitule Birds of Prey.

Alors que Live reste modérement populaire aux États-Unis, le groupe a gagné un franc succès à l'étranger, particulièrement en Europe (selon Ed Kowalczyk, « Les Pays-Bas sont le centre de l'univers de Live »), en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • The Death of a Dictionary (sous le nom de Public Affection) (1989)
  • Four Songs (1991)
  • Mental Jewelry (1991, no 73 aux États-Unis)
  • Throwing Copper (1994, no 1 aux États-Unis, no 37 au Royaume-Uni)
  • Secret Samadhi (1997), no 1 aux États-Unis, no 31 au Royaume-Uni)
  • The Distance to Here (1999, no 4 aux États-Unis, no 56 au Royaume-Uni)
  • V (Live album) (2001, no 22 aux États-Unis)
  • Birds of Pray (2003, no 28 aux États-Unis)
  • Awake: The Best of Live (2004, no 65 aux États-Unis)
  • Songs from Black Mountain (2006)
  • LIVE at the Paradiso – Amsterdam (2008)

Singles[modifier | modifier le code]

  • Operation Spirit (The Tyranny of Tradition) (1991)
  • Pain Lies on the Riverside (1991)
  • Selling the Drama (1994, no 49 en Australie)
  • I Alone (1994)
  • Lightning Crashes (1995, no 13 en Australie)
  • All Over You (Radio Only) (1995)
  • White, Discussion (1995)
  • Lakini's Juice (1997)
  • Freaks (1997)
  • Turn My Head (1997)
  • Rattlesnake (radio seulement, 1997)
  • The Dolphin's Cry (1999)
  • Run to The Water (1999)
  • They Stood Up For Love (2000)
  • Simple Creed (2001)
  • Overcome (2001)
  • Forever May Not Be Long Enough (2001)
  • Like a Soldier (2002)
  • Heaven (2003, no 19 en Australie)
  • Run Away (duo avec Shelby Lynne, 2003)
  • Sweet Release (2003)
  • We Deal in Dreams (2004)
  • The River (2006, no 33 en Australie)

Lien externe[modifier | modifier le code]