Liste des mouvements de capoeira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Cet article présente une liste des mouvements utilisés en capoeira.

Mouvement de base[modifier | modifier le code]

Mouvements défensifs et déplacements[modifier | modifier le code]

On ne distingue pas vraiment les esquives des déplacements en capoeira, car un déplacement peut être utilisé en tant qu'esquive et vice-versa. Le travail intense des réflexes font de ces mouvements un aspect très important dans cet art martial.

Coups utilisant les membres supérieurs[modifier | modifier le code]

Les coups de poings sont moins connus des gens parce qu'ils sont moins courants, ce qui peut être expliqué par le fait qu'il n'existe aucune protection, sans compter le facteur susceptibilité très présent en capoeira.

Coups utilisant les membres inférieurs[modifier | modifier le code]

Très développés en capoeira, les coups de pied se classifient en "golpes de linha" (coups directs) et en "golpes rodados" (coups rotatifs). Les premiers sont pour la plupart utilisés comme "véritable" attaque ou comme finition d'un dialogue, tandis que les seconds sont davantage utilisés pour "ouvrir le jeu", c'est-à-dire pour créer un dialogue afin d'inciter l'autre à contre-attaquer ou commettre une erreur.

  • Pour spécifier que le "golpe de linha" est effectué avec la jambe de derrière en base de ginga, on l'appelle [golpe] de trás (ex: martelo de trás, joelhada de trás...).
  • Pour spécifier que le "golpe rodado" est effectué avec la jambe de derrière en pivotant sur place à partir de la base de ginga, on l'appelle [golpe] de trás (ex: armada de trás, rabo de arraia de trás...).
  • Pour spécifier que le "golpe de linha" est effectué avec la jambe de devant en base de ginga, on l'appelle [golpe] de frente (ex: ponteira de frente, gancho de frente...)'
  • Pour spécifier que le "golpe" est effectué à partir de la cadeira, on l'appelle [golpe] da cadeira (ex: meia-lua presa da cadeira, pisão da cadeira...).
  • Pour spécifier que le "golpe de linha" est effectué avec un pas d'élan vers l'avant, on l'appelle [golpe] cruzado/a (ex: pisão cruzado, bênção cruzada...).
  • Pour spécifier que le "golpe rodado" est effectué avec un pas d'élan vers l'avant à partir de la base de ginga, on l'appelle [golpe] avançando (ex: armada avançando, meia-lua de compasso avançando...).
  • Pour spécifier que le "golpe rodado" est effectué après un pas vers l'arrière à partir de la base de ginga, on l'appelle [golpe] recuando (ex: pisão rodado recuando, queixada recuando...)

Directs[modifier | modifier le code]

Escorpião[modifier | modifier le code]

L'escorpião (scorpion, en portugais) est un nom que partagent deux mouvements.

L'escorpião[modifier | modifier le code]

Le coup de pied que l'on appelle escorpião consiste à frapper l'adversaire à la tête avec le talon en posant les mains devant soi au sol pour faire passer la jambe par dessus soi, pour imiter l'attaque du scorpion. On pose généralement les mains au sol à côté de l'adversaire en tournant la tête vers lui, puis on lève la jambe opposée pour le frapper au visage. Cette technique est utilisée pour le jeu d'Amazonas et pour les jeux de dentro (angola, benguela...)[1],[2].

L'escorpião de cabeça est un escorpião (le floreio) en appui sur la tête[3].

Floreios[modifier | modifier le code]

Le floreio que l'on appelle escorpião est le fait de tenir en équilibre sur les mains, les jambes à l'horizontale et de dos par rapport au sol. Pour cela il faut placer les mains sur le même axe que le bassin afin de garder l'équilibre. Cette position est appelée « planche renversée » en gymnastique artistique[4],[5].

Rotatifs[modifier | modifier le code]

Coups de pied sautés[modifier | modifier le code]

La queixada com martelo (litt. "mâchoire avec marteau", en portugais) est un coup de pied consiste à feinter le mouvement d'une queixada puis à déposer la jambe sur le côté et frapper avec l'autre jambe avec un martelo rodado.

Coups de pied sautés acrobatiques[modifier | modifier le code]

Prises, projections et mouvements déséquilibrants[modifier | modifier le code]

Les mouvement déséquilibrants et le corps-à-corps sont l'aspect combattif de la capoeira le plus présent, après les coups de pied.

Prises (mouvements immobilisants)[modifier | modifier le code]

Balões (projections)[modifier | modifier le code]

Les balões sont des techniques de capoeira intégrées ou revisitées par Mestre Bimba (certaines existaient déjà en capoeira traditionnelle) dont le but est de préparer le capoeiriste à être projeté, et ainsi lui apprendre à s'en sortir sans dommage. 4* de ces balões ont été inclus dans une séquence d'apprentissage avancée, la cintura desprezada.

Mouvements déséquilibrants[modifier | modifier le code]

Floreios[modifier | modifier le code]

Les floreios ("fioriture, ornement", en portugais) sont un ensemble de mouvements esthétiques de décoration servant à enjoliver le jeu ou varier les éléments du dialogue.

Floreios acrobatiques[modifier | modifier le code]

Chamadas et mouvements stratégiques[modifier | modifier le code]

Mouvements d'animaux pour le jeu d'amazonas[modifier | modifier le code]

Mouvements et déplacements[modifier | modifier le code]

Attaques[modifier | modifier le code]

Floreios[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Max Ciqueira, « Visão libertária sobre Capoeira & Negritude », 43, sur Jornal do Capoeira,‎ (consulté le 14 octobre 2015).
  2. (pt) Marco Antonio Saretta Poglia, « A cosmopolítica angoleira em jogo », sur Cultures-Kairós, Lodel, Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord,‎ (consulté le 14 octobre 2015).
  3. http://www.flashmavi.com/video/capoeira_escorpiao
  4. (pt) Jean Carlos De Andrade, A Magia Da Capoeira, Clube de Autores, , 104 p. (présentation en ligne, lire en ligne).
  5. (pt) « Nomenclatura Oficial de Movimentos do Grupo de Capoeira Negreiros do Brasil », sur Grupo de Capoeira Negreiros do Brasil] (consulté le 14 octobre 2015).