New York Times Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
New York Times Company
Image illustrative de l'article New York Times Company

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Henry Jarvis RaymondVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société cotée en bourseVoir et modifier les données sur Wikidata
Action New York Stock Exchange (NYT)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Drapeau des États-Unis 620 8th Avenue New York Times Building New York États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Carlos Slim HelúVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité ActualitéVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.nytco.comVoir et modifier les données sur Wikidata

The New York Times Company (NYSE : NYT) est un groupe de presse américain connu surtout pour publier le quotidien éponyme : The New York Times.

The New York Times Company a été créé par Henry Jarvis Raymond et George Jones à New York. Son origine remonte à la publication du premier numéro du New York Times (qui s'appelait alors le New York Daily Times) le .

The New York Times Company possède aussi le Boston Globe, l'International New York Times et une vingtaine d'autre quotidiens régionaux américains. La NYTC possède aussi huit stations locales de télévision et deux stations de radio à New York, les chaînes de radio et télévision ont été vendues. Elle est aussi, en 2003, actionnaire minoritaire de l'équipe de baseball des Red Sox de Boston.

En 2003, la New York Times Company a réalisé un chiffre d'affaires de 3,2 milliards de dollars. Elle est cotée depuis 1967 au New York Stock Exchange sous le code NYT.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 14 août 2012, Mark Thompson, ancien directeur général de la BBC, est nommé président-directeur général de la New York Times Company. Il prend ses fonctions en novembre 2012 et succède à Janet Robinson qui a quitté ses fonctions en novembre 2011[1].

En avril 2016, New York Times restructure ses activités à Paris en fermant ses activités liées à édition et de préimpression, concernant 70 postes sur 113[2].

Actifs détenus par The New York Times Company[modifier | modifier le code]

Journaux et radio[modifier | modifier le code]

New York Times Media Group[modifier | modifier le code]

New England Media Group[modifier | modifier le code]

Deux des trois plus gros tirages de presse dans le Massachusetts, achetés en 1993 (Boston) et 1999 (Worcester). Ce groupe comprend aussi les boston.com, le site web du Globe.

Regional Media Group[modifier | modifier le code]

Quatorze quotidiens et un hebdomadaire principalement distribués dans le Sud des États-Unis, y compris les titres de Alabama, Californie, Floride, Louisiane, Caroline du Nord et Caroline du Sud.

Coentreprises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mark Thompson va diriger le New York Times », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Le « New York Times » restructure ses activités à Paris, Stéphane Lauer, 27 avril 2016

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]