Liste des évêques de Senez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Diocèse de Senez.

Liste des évêques de Senez :

Haut Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Évêque incertain : Ursus (457-463), attesté seulement par la tradition locale reprise la Gallia Christiana. Il est considéré par Jean-Rémy Palanque comme polycarpique[1]. Pour lui, il n'y a pas d'évêché à l'époque romaine à Senez car il se trouvait alors à Thorame, ou civitas Eturamina, connue par la citation d'un évêque, Severianus, entre 439 et 450, avant d'être abandonné.

À la même époque, Salinae, aujourd'hui Castellane, a perdu son statut de civitas et de siège d'un évêché éphémère, dont le seul évêque connu a été Claudius au milieu du Ve siècle. Claudius a participé aux conciles régionaux de Riez, en 439, et de Vaison, en 442[2].

Les deux évêchés de Castellane et de Thorame ont ensuite disparus au profit de Senez[3].

  • Marcel Ier ou Marcellus, attesté en 506
  • Simplice, attesté en 541 et 554 ; participe au concile d'Arles de 554.
  • Vigile, attesté en 585
  • Marcel II, attesté en 614

Bas Moyen Âge[modifier | modifier le code]

  • Pierre Ier vers 993-1027
  • Ameil, attesté en 1040
  • Hugues, attesté en 1042 et 1056
  • Étienne, attesté en 1060, fin vers 1089
  • Pierre II, attesté en 1089 et1108
  • Aldebert de Castellane vers 1123-vers 1146
  • Erard (Isnard), attesté en 1155 et 1159
  • Pons, attesté en 1170-1174
  • Maurel, attesté en 1189, fin vers 1210
  • Guillaume Ier, attesté en 1213, 1215
  • Jean Ier 1217-1238
  • Pierre III 1238-1241
  • Guillaume II 1242-1243 ou 1244[4]
  • Sigismond 1243-1245 ou seulement 1245[4]
  • Guillaume III 1246-1250[4] ou 1255
  • Raimond 1255[4]-1260 ou 1285[4]
  • Bertrand de Séguret 1285[4] ou 1290-1312[4]
  • Albert vers 1315 ou 1319[4]
  • Bertrand II 1317 ou 1326[4]-1346 ou 1360[4]
  • Bertrand III 1346-1358 (inconnu d’Hermelin)
  • Bertrand IV 1358-1362 (inconnu d’Hermelin)
  • Pierre IV d'Aynard 1362 ou 1364[4]-1368 ou 1369[4]
  • Robert Gervais vers 1368/1369[4]-vers 1390[4]
  • Ammon de Nicolaï, 1390-1397[4]
  • Isnard de Saint-Julien 1392-1408 ou seulement 1397[4]
  • Avignon Nicolaï 1408-1409, transféré à Huesca (1409) en Espagne
  • Jean II de Seillons 1409[4]-1436[4] ou 1442
  • Georges ou Erige[4] de Clariani 1442-1459[4]
  • Elzéar de Villeneuve 1459-1490[4]

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Vacance du diocèse : Louis Des Balbes de Berton de Crillon 1587-1601, administrateur du temporel de l'évêché.
Vacance du diocèse : 1727-1741 Jean d'Yse de Saléon, vicaire général, Louis-François-Gabriel d'Orléans de la Motte administrateur et vicaire général puis Louis-Jacques-François de Vocance administrateur et vicaire général

Siège titulaire[modifier | modifier le code]

Le diocèse de Senez est restauré en 2009 comme siège titulaire

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les évêques polycarpiques. ... Il n'est pas inutile d'énumérer tout au moins les évêques que Polycarpe de la Rivière a créés de toutes pièces et de signaler les principales inventions de cet auteur, ne serait-ce que pour montrer jusqu'où peut aller la crédulité de ceux qui ont encore confiance en lui. — (E. Duprat, Les origines de l'église d'Avignon, Mémoires de l'Académie de Vaucluse, tome 9, 1909, page 11 lire en ligne)
  2. Louis Duchesne, p. 295 (lire en ligne)
  3. Guy Barruol, Castellane / Salinae (Alpes-de-Haute-Provence), p. 393-395, dans Revue archéologique du Centre de la France, supplément Capitales éphémères. Des Capitales de cités perdent leur statut dans l’Antiquité tardive, Actes du colloque Tours 6-8 mars 2003, 2004 (lire en ligne)
  4. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al et am Juliette Hermellin, Senez en Haute-Provence : chroniques d’une cité épiscopale aux XVIIe-XVIIIe siècles, Les Alpes de Lumière, 2002, in Les Cahiers de Salagon no 7, (ISBN 2-906162-64-7), p 121
  5. La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 15

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • LGE[Quoi ?], tome XXIX, p. 993-994
  • Annuaire historique 1847 (année 1848), p. 41-43
  • Trésor de chronologie, p. 1487-1488
  • Juliette Hermellin, Senez en Haute-Provence : chroniques d’une cité épiscopale aux XVIIe-XVIIIe siècles, Les Alpes de Lumière, 2002, in Les Cahiers de Salagon no 7, (ISBN 2-906162-64-7), p. 121
  • Juliette et Michel Hermellin, Sanitium - Senez : Histoire de Senez depuis l'époque romaine, et notamment de ses évêques, publiée en 2012, Association des amis de la cathédrale de Senez, (ISBN 978-2-7466-5424-2).
  • Louis Duchesne, Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule, tome 1, Provinces du Sud-Est, p. 293, Albert Fontemoing éditeur, Paris, 1907 (lire en ligne)
  • Jean-Rémy Palanque, Les évêchés provençaux à l'époque romaine, p. 105-143, dans Provence historique, tome 1, fascicule 3, 1951 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]