Liste des Églises orthodoxes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette liste des Églises orthodoxes se veut exhaustive.

Églises orthodoxes des sept conciles[modifier | modifier le code]

Les Églises autocéphales[modifier | modifier le code]

Les Églises orthodoxes autocéphales sont au nombre de 14 ou 15. En effet, l'autocéphalie de l'Église orthodoxe en Amérique accordée par l'Église orthodoxe de Russie n'est reconnue par aucune autre.


* Anciens patriarcats érigés sur des Églises fondées par un apôtre


* Nouveaux patriarcats

* Autres églises autocéphales


Pour les noms officiels des Églises composant l'Église orthodoxe voir : Liste des Églises orthodoxes canoniques autocéphales

Les Églises autonomes[modifier | modifier le code]

L'autonomie de certaines de ces Églises n'est pas unanimement reconnue.

Les Églises indépendantes[modifier | modifier le code]

La non-reconnaissance canonique de ces Églises peut tenir à des conflits territoriaux (création sans l'accord de l'Église canonique du lieu d'une prétendue nouvelle Église qui méprise les canons) ou à des conflits disciplinaires ou doctrinaux (non acceptation de décision(s) d'une Église établie, par exemple l'adoption du calendrier grégorien au lieu du calendrier julien ou la réforme des livres liturgiques dans le cas des « Vieux-croyants »). Elles peuvent être considérées par les Églises canoniques comme étant seulement « schismatiques » ou plus gravement comme « hérétiques ».

Églises orthodoxes orientales[modifier | modifier le code]

Les Églises qui constituent la « Communion orthodoxe orientale » sont les suivantes :

Les Églises des deux conciles[modifier | modifier le code]

Les Églises des trois conciles[modifier | modifier le code]

Église non canonique, l'Église orthodoxe celtique peut être classée comme « Église des trois conciles » du fait de sa succession apostolique à partir de l'Église syriaque orthodoxe.