Lisandro Arbizu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lisandro Arbizu

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (45 ans)
à Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,75 m
Surnom Liso
Position centre, demi d'ouverture
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1990-1997
1997-2000
2000-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2012
2012-2013
Belgrano
Brive
Bègles-Bordeaux
Pau
Bayonne
Pau
GRAN Parme
Capoterra
Valladolid RAC
? (?)
 ? (?)
25 (32)
 ? (?)
15 (40)
 ? (?)
20 (5)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1990-2005 Argentine 86 (188)
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
2008-2012
2012-2013
Capoterra
Valladolid RAC

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 29 juillet 2015.

Lisandro Arbizu, né le à Buenos Aires, est un joueur de rugby à XV international argentin, évoluant au poste de demi d'ouverture ou de centre. Au terme de sa carrière internationale, il est le joueur argentin, avec Rolando Martín, le plus capé de l'histoire, avec 86 sélections. il termine sa carrière en officiant en tant qu'entraîneur joueur à Valladolid RAC. Il occupe ensuite un poste d'entraîneur au sein de l'encadrement technique du club de l'Union athlétique libournaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Élevé à Belgrano[1], Arbizu connaît très rapidement la reconnaissance internationale: il obtient sa première cape le lors d'un test match contre l'Irlande à l'âge de dix-neuf ans et 29 jours, occupant le poste de centre à Lansdowne Road. En 1991, il fait partie du groupe retenu pour disputer la Coupe du monde en Angleterre. Il dispute trois rencontres comme titulaire au poste de demi d'ouverture; il joue trois autres matchs quatre ans plus tard en 1995 en Afrique du Sud et cinq rencontres en 1999 au pays de Galles, soit un total de onze matchs disputés et vingt-neuf points marqués en trois éditions de coupe du monde[1].

En 1992, il devient le plus jeune capitaine de l'équipe nationale contre l'Espagne[1] à Buenos Aires.

En février 1997, il est invité à disputer une rencontre avec le club des Barbarians contre Leicester[2] et, plus tard dans l'année, il devient un des premiers professionnels argentins en Europe[1] en s'engageant avec le club français de Brive. Il est finaliste de la Coupe d'Europe en 1998 s'inclinant contre Bath.

En 2000, il rejoint le club du Club athlétique Bordeaux-Bègles Gironde pour trois saisons[3] ; en 2003, le club connaissant des difficultés, il n'a pas de contrat et s'engage avec Pau[3]. À l'automne, il a une rupture des ligaments croisés antérieurs du genou droit[3], ce qui le prive de coupe du monde 2003 avec la sélection de Marcelo Loffreda[4]. En 2004, il rejoint Bayonne[3] avant de revenir à Pau. En 2006, il part pour la péninsule italienne et rejoint dans un premier temps le club de Parme[5].

Sa dernière rencontre internationale a lieu contre l'Italie à Córdoba, en 2005 ; c'est sa quatre-vingt-sixième cape, il égale alors le record de sélections avec les Pumas détenu par Rolando Martín qui a arrêté sa carrière en 2003. En 2013, ce record est battu par Felipe Contepomi lors de sa dernière sélection, face à l'Australie[6].

Carrière d'entraineur[modifier | modifier le code]

Il termine sa carrière de joueur au sein du club espagnol Valladolid RAC qu'il aide à remporter le championnat d'Espagne en tant qu’entraîneur-joueur lors de la saison 2012-2013.

En 2013, il prend les rênes du club du Pays Médoc Rugby relégué en honneur avec pour ambition de faire remonter ce club qui a subi trois descentes consécutives depuis la fédérale 1.

À l'été 2015, il rejoint le club girondin de l'Union athlétique libournaise pour la saison 2015-2016, où il officie en tant qu'entraîneur du jeu au pied et de la technique individuelle, il intervient autant auprès des seniors que du pôle jeunes[7].

Clubs[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

STAFF[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Lisandro Arbizu », sur www.scrum.com (consulté le 19 novembre 2009)
  2. (en) « Baa-Baas justify place in the rugby calender », sur www.independent.co.uk, The Independent,‎ (consulté le 19 novembre 2009)
  3. a, b, c et d (es) Santiago Roccetti, « El renacer de Arbizu », sur www.lanacion.com.ar,‎ (consulté le 1er janvier 2010)
  4. (en) « No fourth RWC for Arbizu », sur www.rwc2003.irb.com,‎ (consulté le 1er janvier 2010).
  5. (it) Andrea Buongiovanni, « Super 10, via L'italia ovale sfida Treviso », sur archiviostorico.gazzetta.it,‎ (consulté le 1er janvier 2010).
  6. « La dernière de Contepomi », sur lequipe.fr,‎ .
  7. Olivier Goujon, « Rugby : Libourne recrute Lisandro Arbizu », sur sudouest.fr,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]