Limmy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Brian Limond
Image dans Infobox.
Brian Limond en 2009
Biographie
Naissance
Pseudonyme
LimmyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Lynn McGowan (depuis 2000)
Autres informations
Site web

Brian Limond (né le ), mieux connu sous le nom de Limmy, est un humoriste, acteur, blogueur, scénariste, producteur, musicien, écrivain, podcasteur et streameur écossais. Alors qu'il travaillait comme concepteur de site Web et développeur Flash, il commence à publier des sketches sur son site Web et son blog, Limmy.com, qui contenait divers projets en Flash[1]. À la fin de l'année 2006, il publie un podcast quotidien intitulé Limmy's World of Glasgow, qui suscite l'intérêt des principaux médias britanniques[2].

Limmy poursuit son œuvre comique pendant plusieurs années, avant d'être embauché par la BBC Scotland pour créer sa propre émission télévisée à sketchs, Limmy's Show. S'étalant sur trois saisons, le programme est diffusé entre 2010 et 2013, et comprend un épisode spécial de Noël. Il remporte deux prix BAFTA Scotland en 2011 et 2013[3],[4]. Limmy revient ensuite à partir de 2018 avec une autre émission à sketchs, Limmy's Homemade Show[5],[6] Il s'investit également dans diverses autres activités, telles que l'écriture de livres et la représentation de spectacles en live[7],[8]. Il utilise assidument les plateformes médiatiques en ligne telles que Twitter[9], YouTube[10], Twitch[11] et auparavant Vine[12].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Brian Limond nait le 20 octobre 1974 à Glasgow de Jessie et Billie Limond et y grandit dans le quartier de Carnwadric (en)[1]. Il trouve le succès comme web-designer et développeur Flash après avoir commencé à travailler pour BlackID, une nouvelle entreprise du secteur des médias basée à Glasgow[13]. À l'été 2000, des employés de BlackID créent Flammable Jam, une société rivale dont Brian est co-directeur[13],[14]. Pendant son séjour là-bas, il est invité à contribuer au livre « New Masters of Flash: The 2002 Annual », une ressource pour les développeurs Macromedia Flash[15]. En 2001, lui et deux autres co-directeurs quittent Flammable Jam pour fonder la société Chunk Ideas[13],[16],[17]. En 2006, il vend ses parts au co-fondateur Donnie Kerrigan afin de se concentrer sur sa carrière de comique[18].

Carrière d'humoriste[modifier | modifier le code]

Le magazine culturel écossais The List (en) classe Limmy quatorzième de sa liste « Hot 100 » en 2006, qui célèbre les personnes ayant le plus grand impact sur la vie culturelle en Écosse au cours de l'année[19]. En mars 2007, il monte sur scène pour deux représentations à guichets fermés au Glasgow International Comedy Festival (en). En 2007, il joue un personnage appelé Zack Eastwood dans les émissions de télévisions Consolevania (en) et VideoGaiden (en) dédiées au jeu vidéo. En juin 2009, la BBC lui passe une commande pour une série télévisée à sketchs de six épisodes intitulée Limmy's Show, diffusée par BBC Scotland à partir de janvier 2010[20],[21]. La BBC commande ensuite une seconde série de la même émission, diffusée par la BBC Scotland à partir de février 2011[22],[21]. Une troisième série est diffusée à partir de novembre 2012, ainsi qu'un épisode spécial de Noël en décembre 2013[23],[24],[21]. Limmy écrit ensuite un pilote pour une sitcom basée sur Falconhoof, un personnage récurrent de Limmy's Show, mais l'émission est refusée par la BBC Scotland[25]. Il fait une apparition dans la série The IT Crowd dans l'épisode « Finale sanglante », jouant le rôle d'un nettoyeur de vitres à l'accent de Glasgow inintelligible, diffusé en juillet 2010[26].

En 2014, Limmy occupe régulièrement un segment de l'émission satirique Weekly Wipe (en) de Charlie Brooker[27],[28]. Il est également connu pour ses chats webcam en direct, dans lesquels il interagit avec les fans et fait de la musique[29]. En 2015, Limmy écrit son premier livre sous forme d'un recueil de nouvelles intitulé « Daft Wee Stories », publié par Random House[30],[31]. Afin de promouvoir le livre, Limmy entreprend une tournée de lecture du livre au Royaume-Uni[32]. Trois de ces nouvelles sont également publiées dans le journal The Scotsman[33].

En janvier 2016, Limmy joue quatre nuits au Clyde Auditorium et une nuit au Hammersmith Apollo, adaptant le contenu de ses émissions pour devenir Limmy Live![34]. Le 1er mai 2017, il publie un second recueil de nouvelles, « That's Your Lot », se lançant à nouveau dans une tournée de lecture du livre au Royaume-Uni[35],[36].

Limmy apparait sur le podcast Richard Herring's Leicester Square Theatre Podcast (en) en 2015[37], 2017[38], et 2020[39]. Il apparait également dans le Blindboy Podcast en 2020[40].

Limmy est notamment connu pour les hommages parodiques qu'il tweete souvent à l'annonce de la mort d'une célébrité : il déclare invariablement qu'il « a eu le plaisir de rencontrer [...] lors d'une œuvre caritative une fois. [...] était étonnamment terre-à-terre, et TRÈS drôle ». À l'annonce de la mort du propriétaire de boîte de nuit Peter Stringfellow (en), son tweet est rapporté à tort comme un véritable hommage par la chaîne de télévision britannique Sky News[41]. Le tweet deviendra finalement le titre de l'autobiographie de Limmy, « Surprisingly Down to Earth, and Very Funny: My Autobiography », qui parait en 2019[42].

En 2017, la BBC commande ce qui était alors censé être une émission spéciale unique de Limmy's Homemade Show, et qui est diffusée en avril 2018[5]. Initialement destiné à être une websérie avant d'être repris par la BBC, le spectacle est produit, interprété, réalisé, filmé et monté par Limmy seul[43]. Une série complémentaire est commandée par la BBC et a commencé à être diffusée en avril 2020[44].

Tous les vendredis, Limmy tweete « Allez écouter le nouveau single des Daft Punk, « Get Lucky », si vous en avez l'occasion. Son de l'été. »[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Brian Limond a souffert de problèmes de santé mentale tels que la dépression et les pensées suicidaires, ainsi que d'alcoolisme. Il discute régulièrement de manière ouverte de ces questions sur les réseaux sociaux et lors de ses interviews[45]. Il est abstème depuis 2004[46]. Il est en couple avec Lynn McGowan depuis 2000[47]. En 2010, ils ont un fils nommé Daniel McGowan Limond[48].

Limond soutient le Parti national écossais et de l'indépendance écossaise, bien qu'il soit sceptique que cela se produise un jour[49].

Il soutient également le parti politique irlandais People Before Profit pour les élections du conseil municipal de Belfast en 2019[50].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

L'expression de visage confuse de Limmy dans l'un des sketchs de Limmy's Show est devenu un mème internet connu sous le nom de « Steel Is Heavier Than Feathers » (« l'acier est plus lourd que les plumes »). Dans celui-ci, ses amis tentent longuement de lui expliquer pourquoi un kilogramme d'acier a le même poids qu'un kilogramme de plumes, mais font face à sa constante et totale incompréhension[51].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Raffle King (Android)[52]
  • 2014 : Farting Boaby (Android)[53]
  • 2014 : Jumping (Android)[54]
  • 2014 : Swearing Xylo! (Android)[55]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Prix BAFTA Scotland de la meilleure émission de divertissement (Limmy's Show)[3]
  • 2013 : Prix BAFTA Scotland de la meilleure émission de divertissement/comédie (Limmy's Show)[4]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Limmy, Surprisingly down to earth, and very funny: my autobiography, (ISBN 978-0-00-829466-3, OCLC 1091996487, lire en ligne)
  2. (en-GB) « Limmy to perform in Dundee to promote his new book », Evening Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 17 octobre 2020)
  3. a et b (en) « British Academy Scotland Awards: Winners in 2011 », sur www.bafta.org, (consulté le 17 octobre 2020)
  4. a et b (en) « British Academy Scotland Awards: Winners in 2013 », sur www.bafta.org, (consulté le 17 octobre 2020)
  5. a et b « BBC Scotland - Limmy's Homemade Show », sur www.bbc.co.uk (consulté le 18 octobre 2020)
  6. Brian Limond, Limmy's Homemade Show, (lire en ligne)
  7. « Limmy », sur www.goodreads.com (consulté le 17 octobre 2020)
  8. (en-GB) Peter Ross, « Limmy Live! review – comic coasts through sketchy stage show », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 17 octobre 2020)
  9. a et b « https://twitter.com/daftlimmy », sur Twitter (consulté le 17 octobre 2020)
  10. « Limmy - YouTube », sur www.youtube.com (consulté le 17 octobre 2020)
  11. « Limmy - Twitch » (consulté le 17 octobre 2020)
  12. (en) « I watched 600 of Limmy's Vines back to back and saw the dark heart of man », sur JOE.co.uk (consulté le 17 octobre 2020)
  13. a b et c (en) « Brian Limond: How I got there and where to next », sur The Drum (consulté le 16 octobre 2020)
  14. (en) company check ltd, « FLAMMABLE JAM LIMITED. Free business summary taken from official companies house information. Free alerts. Registered as SC207350 », sur Company Check (consulté le 18 octobre 2020)
  15. Jonathan Gay, New masters of flash : the 2002 annual, Birmingham : Friends of ED, (ISBN 978-1-903450-36-9, lire en ligne)
  16. « Flammable Jam directors split but agency goes on | The Drum », sur web.archive.org, (consulté le 18 octobre 2020)
  17. (en) company check ltd, « CHUNK IDEAS LIMITED. Free business summary taken from official companies house information. Free alerts. Registered as SC220894 », sur Company Check (consulté le 18 octobre 2020)
  18. (en) « Game maker cracks combination with tie-in for Bank Job TV show », sur www.scotsman.com (consulté le 18 octobre 2020)
  19. « Pick of 2006 - Hot 100 – The top 50 | The List », sur www.list.co.uk (consulté le 18 octobre 2020)
  20. « BBC Two - Limmy's Show, Series 1 », sur www.bbc.co.uk (consulté le 18 octobre 2020)
  21. a b et c Brian Limond, Alan McHugh, Debbie Welsh et Tom Brogan, Limmy's Show!, Comedy Unit, (lire en ligne)
  22. « BBC Two - Limmy's Show, Series 2 », sur www.bbc.co.uk (consulté le 18 octobre 2020)
  23. « BBC Two - Limmy's Show, Series 3 », sur www.bbc.co.uk (consulté le 18 octobre 2020)
  24. « BBC Two - Limmy's Show, Limmy's Show Christmas Special! », sur www.bbc.co.uk (consulté le 18 octobre 2020)
  25. (en-GB) Tom Eames, « Limmy's Show unlikely to return for series 4 », sur Digital Spy, (consulté le 18 octobre 2020)
  26. (en-US) « The IT Crowd series 4 episode 2 review #2 », sur Den of Geek, (consulté le 18 octobre 2020)
  27. (en) « Limmy interview: 'I’m into free speech but not the consequences' », sur The Independent, (consulté le 18 octobre 2020)
  28. Craig Williams, « ‘This tastes boggin’ and seven other TV catchphrases repeated across Glasgow », sur GlasgowLive, (consulté le 18 octobre 2020)
  29. (en) « LimmyLive » (consulté le 18 octobre 2020)
  30. (en) « Limmy to write new book, titled ‘Daft Wee Stories’ », sur www.scotsman.com (consulté le 18 octobre 2020)
  31. (en) Limmy, « Daft Wee Stories », sur www.penguin.co.uk (consulté le 18 octobre 2020)
  32. « https://twitter.com/daftlimmy/status/605684447296503808 », sur Twitter (consulté le 18 octobre 2020)
  33. (en) « The Write Stuff: Three tales from Limmy’s Daft Wee Stories », sur www.scotsman.com (consulté le 18 octobre 2020)
  34. (en) « Review: Limmy Live! Clyde Auditorium, Glasgow », sur HeraldScotland (consulté le 18 octobre 2020)
  35. (en) « Limmy: That's Your Lot | Comedy in London », sur Time Out London (consulté le 18 octobre 2020)
  36. (en-GB) Adam Boult, « Limmy interview: 'The one thing that makes me happy is accepting people are stupid' », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 18 octobre 2020)
  37. (en-GB) « Richard Herring's Leicester Square Theatre Podcast: RHLSTP 80 - Limmy », sur British Comedy Guide, (consulté le 18 octobre 2020)
  38. (en-GB) « Richard Herring's Leicester Square Theatre Podcast: RHLSTP 146 - Limmy », sur British Comedy Guide, (consulté le 18 octobre 2020)
  39. (en-GB) « Richard Herring's Leicester Square Theatre Podcast: RHLSTP 274 - Limmy », sur British Comedy Guide, (consulté le 18 octobre 2020)
  40. « Limmy | The Blindboy Podcast on Acast » (consulté le 18 octobre 2020)
  41. (en-GB) « Limmy's parody tribute makes it onto Sky News' Peter Stringfellow segment | NME », sur NME Music News, Reviews, Videos, Galleries, Tickets and Blogs | NME.COM, (consulté le 18 octobre 2020)
  42. (en) « Book review: Surprisingly Down to Earth and Very Funny – My Autobiography, by Limmy », sur www.scotsman.com (consulté le 18 octobre 2020)
  43. (en) Steve Bennett, « Limmy returns to the BBC : News 2017 : Chortle : The UK Comedy Guide », sur www.chortle.co.uk (consulté le 18 octobre 2020)
  44. (en-GB) « Limmy's Homemade Show gets series », sur British Comedy Guide, (consulté le 18 octobre 2020)
  45. (en-GB) « Comedian Limmy opens up about depression », sur British GQ (consulté le 18 octobre 2020)
  46. Paul English, « Exclusive: Drink drove me to verge of suicide, reveals internet funnyman Brian Limond », sur Daily Record, (consulté le 18 octobre 2020)
  47. Dailyrecord.co.uk, « Limmy on Edinburgh Fringe show and why marriage isn't for him », sur Daily Record, (consulté le 16 octobre 2020)
  48. Paul English, « Limmy: Fatherhood's made me more responsible - but it won't change my dark style of comedy », sur Daily Record, (consulté le 16 octobre 2020)
  49. (en) Paul English, « Limmy: I think self-destructive Scots will vote no », The Times,‎ (ISSN 0140-0460, lire en ligne, consulté le 17 octobre 2020)
  50. « https://twitter.com/paulloughran25/status/1121893654417821697 », sur Twitter (consulté le 17 octobre 2020)
  51. « Steel Is Heavier Than Feathers », sur Know Your Meme (consulté le 25 février 2021)
  52. « Raffle King – Applications sur Google Play », sur play.google.com (consulté le 17 octobre 2020)
  53. « Farting Boaby - Android Apps on Google Play », sur web.archive.org, (consulté le 17 octobre 2020)
  54. « Jumping - Android Apps on Google Play », sur web.archive.org, (consulté le 17 octobre 2020)
  55. « Swearing Xylo! – Applications sur Google Play », sur play.google.com (consulté le 17 octobre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]