Ligue fédéraliste de Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Ligue fédéraliste de Bretagne est mouvement fédéraliste breton.

Lors de son congrès du 11 avril 1931, le Parti autonomiste breton explose sous les divergences. Face au Parti national breton séparatiste, Maurice Duhamel constitue avec Morvan Marchal, Yann-Morvan Gefflot, Goulven Mazéas, René-Yves Creston, Le Men, Abeozen et d'autres, la Ligue fédéraliste de Bretagne.

Son emblème est le Hevoud (préceltique en forme de svastika). La revue de la Ligue est La Bretagne fédérale (Breiz kevredel), créée en 1931 par Morvan Marchal, déclinaison « de gauche » de la politique de Breiz Atao.

Dans le premier numéro de cette revue, l'éditorial de Goulven Mazéas indique : "La vérité, c'est que nos maîtres nous arrachent morceau par morceau le sentiment de ce que nous sommes afin de nous remplir d'un ardent amour pour une prétendue patrie, patrie marâtre déjà adoptée par ceux qui ignorent leur mère patrie... Le sang qu'on nous a fait verser ne témoigne rien, si ce n'est qu'on nous a déjà fait faire une fausse route, que nous avons peut-être renié une nationalité effective pour adopter une nationalité fictive à laquelle notre sang, notre race sont complètement étrangères...)" (Novembre 1931).

Ce mouvement disparait vers 1935-1936. Plusieurs de ses membres s'investissent ensuite dans le Secours Rouge et les Comités Antifascistes. Il est suivi par le Mouvement fédéraliste breton, que Morvan Marchal, Gestalen, Francis Bayer du Kern, Goulven Mazéas et Rafig Tullou, rejoignent.

Publications[modifier | modifier le code]

La Bretagne fédérale, revue de la Ligue Fédéraliste de Bretagne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Guyonvarc'h, La Ligue fédéraliste de Bretagne - Breiz Kevredel (1931-1935) : aux origines du bretonnisme de gauche, Brest, Université de Bretagne occidentale (UBO), coll. « Maîtrise d'histoire »,‎ 1989, 179 p.