Les Yeux des ténèbres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Yeux des ténèbres
Auteur Dean Koontz
(pseudonyme Leigh Nichols)
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Suspense
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Eyes of Darkness
Éditeur Pocket Books (en)
Lieu de parution New York
Date de parution
Nombre de pages 312
ISBN 0-671-82784-7
Version française
Traducteur Jacqueline Lenclud
Éditeur Pocket
Collection Terreur
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 352
ISBN 2-266-02566-X

Les Yeux des ténèbres (titre original : The Eyes of Darkness) est un roman de science-fiction de Dean Koontz (sous le pseudonyme de Leigh Nichols) publié en 1981 (et réédité en 1989 et 2008).

Résumé[modifier | modifier le code]

Danny, âgé de neuf ans meurt dans un accident d'autocar alors qu'il partait en camping. C'est ce que déclarent les autorités à sa mère, Tina Evans, autorités qui, en outre, lui déconseillent d'aller identifier le corps de son enfant, horriblement mutilé.

Cependant un an plus tard, Tina découvre, inscrit à la craie sur le tableau noir de l'enfant, un message de celui-ci. Désespérée et craignant de devenir folle, Tina demande à faire ouvrir la tombe, mais elle va se trouver face aux services secrets qui vont tout essayer pour empêcher cette mère de connaître la vérité[1].

Au fil du récit, le lecteur apprend qu'une arme bactériologique de type viral a été créée dans un laboratoire chinois (soviétique lors de la première édition[2] ) dans la banlieue de la ville de Wu-Han. Celle-ci, créée à l'origine pour éliminer des dissidents, va faire peser une véritable menace sur les habitants de la planète[3]. Son créateur chinois va ensuite collaborer avec les services secrets américains afin d'élaborer un vaccin[4].

Liste des personnages[modifier | modifier le code]

  • Danny, l'enfant personnage central
  • Tina, la mère de Danny
  • Le père de Danny
  • L'avocat de de Tina
  • La pharmacologue
  • Le patron du projet Pandora

Association à la pandémie de Covid-19[modifier | modifier le code]

En 2020, des extraits du roman sont largement partagés par des internautes établissant un rapprochement entre le scénario de l'ouvrage et la pandémie de Covid-19 en cours : Les Yeux des ténèbres évoque un virus dont les propriétés sont proches du coronavirus, et décrit les ravages causés par une "arme biologique" qui, dans la 2e édition du livre, est nommée "Wuhan-400" pour avoir été conçue par des scientifiques chinois dans des laboratoires militaires autour de Wuhan, ville chinoise suspectée d'être le foyer originel de la pandémie de Covid-19[5],[6].

LCI estime que si le nom "Wuhan-400" peut surprendre au premier abord et laisser penser à une forme de "prédiction", l'analyse de l'ouvrage montre qu'il s'agit clairement d'une coïncidence et que le phénomène décrit diffère assez largement de l'épidémie de coronavirus observée aujourd'hui[5]. Parmi ces nettes différences, le taux de mortalité du Wuhan-400 est de 100 %, contre 2 à 4 % pour le Covid-19[5],[6].

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]