Les Ateliers Gaîté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Ateliers Gaîté
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Emplacement
Architecte
Propriétaire
Ouverture
2020
Surface commerciale
27 700 m2
Commerces
82
Métro
Gaîté
Site web
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Les Ateliers Gaîté désigne le nom d'un centre commercial en construction dans le quartier du Montparnasse (14e arrondissement de Paris), qui devrait ouvrir en 2020.

Par extension, ce nom désigne également l'ensemble du projet immobilier dans lequel il s'insère. Ce projet a fait l'objet d'un permis de construire déposé en août 2015[1] et obtenu au premier trimestre 2017 et dont les travaux ont débuté à l'été 2017[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le site du projet des Ateliers Gaîté est constitué par un îlot urbain de forme triangulaire localisé à Paris, à la pointe Nord-Ouest du 14e arrondissement et délimité au Nord-Est par l'Avenue du Maine, au Nord-Ouest par la rue du Commandant René Mouchotte et au Sud-Est par la rue Vercingétorix, dans le quartier du Montparnasse. Il est directement relié à la ligne 13 du métro par la station "Gaîté".

Cet îlot, dit aussi "îlot Gaîté", a fait l'objet dans les années soixante-dix d'un vaste projet de rénovation urbaine orchestré par l'architecte Pierre Dufau en remplacement de constructions dites insalubres et dont a émergé le quartier Maine-Montparnasse. En prévision de l'augmentation escomptée du nombre de voitures, dans Paris en général et sur l'avenue du Maine en particulier, cette rénovation avait été pensée pour séparer la circulation des voitures au niveau de la rue, de la circulation des piétons en hauteur, par un urbanisme dit "de dalle", caractéristique de l'époque. Les bâtiments de cet îlot sont donc composés de tours et de barres reposant sur des socles et des dalles, elles mêmes reliées aux îlots voisins par des passerelles, notamment pour accéder à la Gare Montparnasse voisine.

Parmi les bâtiments construits dans le cadre de cette rénovation, les plus notables sont:

- Un hôtel (anciennement Sheraton, puis le Méridien, il est désormais exploité par le groupe Accor sous le nom "Pullman Paris Montparnasse")

- Un centre commercial (La Galerie Gaîté)

- Des bureaux (dont l'immeuble Heron)

- Un immeuble de logements (Les balcons de Montparnasse)

- Une bibliothèque (Vandamme)

- Un parking de 6 niveaux

- Un gymnase avec un terrain de sport extérieur

Présentation du projet[3],[4],[5],[6][modifier | modifier le code]

Le projet des Ateliers Gaîté est un projet immobilier mixte qui vise à rénover une grande partie de l'îlot Gaîté. Le programme des travaux de ce projet est composé de 7 volets:

- la rénovation intérieure de l'hôtel Pullman Paris Montparnasse et la restructuration du centre d'exposition/congrès situé à sa base

- La suppression d'un étage de parking et la rénovation des 5 autres niveaux. Une nouvelle rampe d'entrée au parking sera créée sur l'avenue du Maine.

- Le déménagement de la bibliothèque Vandamme qui réouvrira sur la rue du Commandant René-mouchotte sous le nom "bibliothèque Benoite Groult"[7]

- La création d'un immeuble de 62 logements sociaux

- La création d'une crèche d'environ 40 berceaux

- La création d'un immeuble de bureaux neufs

- La création du centre commercial Les Ateliers Gaîté[8],[9],[10]

Architecture[modifier | modifier le code]

Le projet a été dessiné par l'agence d'architecture et d'urbanisme néerlandaise MVRDV en suivant la ligne directrice: "Un volume, une fonction, une transparence". L'objectif derrière cette architecture est de redonner une dimension humaine à cet îlot pensé pour la voiture et de permettre aux passants de reconnaitre chaque fonction (logement, bureaux, commerces...) depuis l'extérieur. Le matériau unique utilisé pour tout le programme confère une identité propre à l'îlot[11],[12],[13].

Le projet répond à un haut niveau d'exigence environnementale et respecte, en phase conception les critères de certification environnementale BREEAM "excellent" pour le centre commercial, HQE 2011 "excellent" pour la crèche et la bibliothèque et HQE 2011 "exceptionnel" pour les bureaux. Les logements sont prévus H&E niveau "performant" et l'hôtel HQE Rénovation 2009 niveau "performant".

Abords du projet - Relations avec la Ville de Paris[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du projet, la ville de Paris et le Groupe Unibail-Rodamco ont convenu de conclure une Convention de projet urbain partenarial (PUP) afin de rénover également les abords de l'îlot Gaîté. Des travaux seront donc entrepris sur la voirie en parallèle des travaux du projet. Ces travaux comprennent le réaménagement de la rue Vercingétorix, des trottoirs de l'avenue du Maine (numéros pairs) et de la rue du commandant René Mouchotte (numéros impairs) et la création d'un passage piéton avenue du Maine dans la continuité de la rue de la Gaîté, afin de relier le projet au reste du quartier Gaîté[14].

Une convention de partenariat pour l'accès à l'emploi a également été signée le 21 mars 2017 dans le cadre du projet, entre les représentants de la ville de Paris, la mairie du 14e, Unibail-Rodamco et l'EPEC afin de construire des passerelles entre demandeurs d'emploi et entreprises à travers des clauses d'insertion[15].

Le centre commercial[modifier | modifier le code]

Le centre commercial Les Ateliers Gaîté est un nouveau centre commercial dont l'emprise correspond en partie à celle du centre existant "Galerie gaîté". Dans le cadre de la rénovation de l'îlot débutée en 2017, la Galerie Gaîté va fermer et sera remplacée en 2020 par le nouveau centre commercial. Ce nouveau centre commercial s'étendra sur 3 niveaux pour une surface commerciale d'environ 27 770 m2.

80 boutiques sont annoncées dans Les Ateliers Gaîté ainsi qu'une large zone de restauration. Les enseignes Darty, Go Sport et Marionnaud, présentes dans la Galerie Gaîté, sont annoncées dans le nouveau centre. Il est aussi prévu une offre dédiée à la maison ou au bricolage. D'autre part, un supermarché E.Leclerc de 2 500m² de surface de vente a également été annoncé[16],[17].

Le nom des Ateliers Gaîté a été choisi pour rappeler l'esprit du quartier historique qui a été détruit dans les années 70. Tout comme la rue de la Gaîté, ce quartier était un lieu de divertissement où bals, guinguette et théâtres côtoyaient les ateliers d'artistes et les cercles littéraires. Le promoteur souhaite retrouver l'esprit atelier de ce lieu en surfant sur la tendance du Do It Yourself et en imaginant un centre commercial où les clients peuvent interagir et s'instruire via la participation à des ateliers et donc vivre une experience au-delà d'un simple acte d'achat[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Concertations et enquêtes publiques », sur paris.fr
  2. (en) « MVRDV - Construction starts on Gaité Montparnasse shopping centre, Paris », sur www.mvrdv.nl (consulté le 15 février 2018)
  3. (en) « Zoom on the projects from France and Belgium at MAPIC 2017 », sur www.globalrealestateexperts.com (consulté le 14 février 2018)
  4. « Unibail-Rodamco dessine le visage de la future galerie Gaîté-Montparnasse à Paris », FashionNetwork.com,‎ (lire en ligne)
  5. « Leclerc ouvrira en 2020 un supermarché en plein Paris », sur Le Monde.fr (consulté le 14 février 2018)
  6. « Unibail-Rodamco Kicks Off Two Brand New Commercial Projects », sur malls.com
  7. « Paris : la bibliothèque Vandamme inondée », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)
  8. « Le Projet - Gaité », sur Gaité
  9. Valérie Peiffer, « Chamboule-tout à la galerie Gaîté », Le Point,‎ (lire en ligne)
  10. lefigaro.fr, « Le «Times Square parisien», ou la métamorphose de Montparnasse », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  11. « Le Projet - Gaité », sur Gaité
  12. « A Montparnasse, MVRDV mettra la mixité en boîtes - Projets », lemoniteur.fr,‎ (lire en ligne)
  13. « projet Les Ateliers Gaîté », sur parisfutur.com
  14. « Arrêté municipal du 25 mai 2016 », sur docplayer.fr
  15. « Projet gaite montparnasse: la ville de paris signe une nouvelle convention pour l'emploi », sur paris.fr
  16. « Paris  : Leclerc débarque à Montparnasse en 2020 », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)
  17. lefigaro.fr, « Le «Times Square parisien», ou la métamorphose de Montparnasse », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  18. « Le Projet - Gaité », sur Gaité