Lembas (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lemba (ethnie))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lemba.
Lembas

Populations significatives par région
Autres
Religions Christianisme, Judaisme, Islam
Ethnies liées Bantous, Juifs

Les Lembas sont une population d'Afrique australe. Au nombre d'environ 70 000, ils vivent en Afrique du Sud (en particulier la province de Limpopo), mais aussi aux Zimbabwe, Malawi, Mozambique, et présentent des caractéristiques génétiques d'origine juive.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les Lembassont des clans dispersés parmi les tribus de langue bantoue au Zimbabweet au nord de l'Afrique du Sud.

Bien qu'ils parlent des langues bantoues proches de celles des autres groupes ethniques qu'ils côtoient, les Lembas ont des pratiques religieuses similaires à certaines de celles pratiquées dans le judaïsme (circoncision, lois alimentaires), et une tradition de peuple nomade avec des origines supposées en Afrique du Nord ou au Moyen-Orient.

Selon leur tradition orale, leurs ancêtres seraient des Juifs qui seraient venus d'un endroit dénommé Sena pour s'établir en Afrique australe. Selon les recherches menées par le Britannique Tudor Parfitt, Sena (ou Sanaa) serait dans la région du Yémen.

Petit tambour à fente et idéogrammes provenant du Congo et servant pendant le rituel de l'association Lemba dans le Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren en Belgique

Les Lembas ont des restrictions sur les mariages inter-ethniques avec des non-Lembas, et il est particulièrement difficile pour un homme de devenir Lemba.

Deux études ont tenté de déterminer l'origine paternelle de ces tribus. La première réalisée par A. Spurdle et T. Jenkins[1] date de 1996 et suggère que plus de la moitié des Lembas testés sont d'origine sémite[Note 1]. La seconde étude de Mark G. Thomas et ses collègues[2] date de 2000 et suggère aussi qu'une partie des Lembas ont une origine sémite qui peut provenir d'un mélange de populations arabes et juives[Note 2]. De plus, les auteurs montrent qu'un des clans lembas (le clan Buba) possède une grande proportion de l'ancien CMH. Ce sous-clan des Lembas, le Clan Buba, est d'ailleurs considéré par les Lembas comme leur caste de prêtres.

Selon des études génétiques sur les Juifs, 52 % des Bubas parmi les Lemba présentent une proportion hors norme d'hommes possédant un polymorphisme du chromosome Y connu sous le nom d'haplotype modal Cohen (en), ce qui suggère en effet une liaison avec les populations juives traditionnelles dans la mesure aussi où cela correspond aux proportions trouvées chez les Cohen (prêtres), classe sacerdotale dans le judaïsme.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe différentes formes : Balemba, Ba-Lemba, Baremba, Lembas, Malepa, Namgeni, Remba, Valemba[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) A. B. Spurdle and T. Jenkins, « The origins of the Lemba "Black Jews" of southern Africa: evidence from p12F2 and other Y-chromosome markers », Am J Hum Genet, vol. 59, no 5,‎ , p. 1126–1133 (lire en ligne)
  2. (en) Mark G. Thomas, Tudor Parfitt, Deborah A. Weiss, Karl Skorecki, James F. Wilson, Magdel le Roux, Neil Bradman, and David B. Goldstein, « Y Chromosomes Traveling South: The Cohen Modal Haplotype and the Origins of the Lemba—the “Black Jews of Southern Africa” », The American Society of Human Genetics,‎ (lire en ligne)
  3. Source BnF [1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) G. Buijs, « Black Jews in the Northern Province: a study of ethnic identity in South Africa », in Ethnic and Racial Studies, vol. 21, no 4, 1er juillet 1998, p. 661-682
  • (en) Magdel Le Roux, The Lemba: a lost tribe of Israël in Southern Africa, Unisa Press, University of South Africa, Pretoria, 2003, 328 p. (ISBN 1-86888-283-7)
  • (en) Tudor Parfitt, Journey to the vanished city: the search for a lost tribe of Israël, St. Martin's Press, New York, 1993, 278 p. (ISBN 0312088299)
  • (en) Tudor Parfitt et Yulia Egorova, Genetics, mass media, and identity: a case study of the genetic research on the Lemba, Routledge, Abingdon, Royaume-Uni ; New York, 2006 (ISBN 041537474X)
  • (en) Laurie Zoloth, « Yearning for the Long Lost Home: The Lemba and the Jewish Narrative of Genetic Return », in Developing World Bioethics, 2003, vol. 3, no 2, p. 127-132
  • (en) Newsweek, February 6, 2006.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Les tribus perdues d'Israël (Lost Tribes of Israël), film documentaire de Tudor Parfitt, 2000, 43'

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « Note », mais aucune balise <references group="Note"/> correspondante n’a été trouvée, ou bien une balise fermante </ref> manque