Le Retour à la terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Retour à la terre
Série
Scénario Jean-Yves Ferri
Dessin Manu Larcenet
Couleurs Brigitte Findakly
Genre(s) Roman graphique

Pays France
Langue originale Français
Éditeur Dargaud
Nb. d’albums 5

Le Retour à la terre est une série de bande dessinée humoristique, dont le scénario est écrit par Jean-Yves Ferri, les dessins réalisés par Manu Larcenet et la couleur par Brigitte Findakly.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série décrit la vie de Manu Larssinet (pseudonyme à peine dissimulé de Manu Larcenet), un dessinateur citadin qui s'est installé à la campagne avec sa compagne et son chat, à travers les yeux de Jean-Yves Ferri, qui évoquait déjà ses affinités avec la campagne dans sa série Aimé Lacapelle, mais dessinée par Manu Larcenet lui-même.

Cette mise en abîme dessinateur/personnage principal est explicitée avec humour par les personnages eux-mêmes. Manu (T2 p19) puis Mariette (T2 p45) l'expliquent tour à tour : "Le Retour à la terre"... C'est simple ! C'est Manu vu par Ferri mais dessiné par Manu sauf que quand Manu dessine, Manu change de style pour pas qu'on voie qu'il dessine comme lui..."

Les gags se présentent sur une succession d'histoires courtes d'une demi-page.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Manu Larssinet : le personnage principal, un dessinateur citadin qui part se mettre au vert.
  • Mariette : la compagne de Manu.
  • Capucine : fille de Mariette et de Manu, née à la fin du tome 3.
  • Monsieur Henri : propriétaire de la maison de Manu et Mariette que l'on n'entend jamais, à l'exception d'un mot dans le tome 4.
  • Jean-Yves Ferri : scénariste qui raffole des mises en abime.
  • Speed : chat de Manu qui ne s'exprime que par des « GRNX » et ne s'habitue jamais vraiment à la vie campagnarde.
  • Tip Top : frère de Manu, citadin jusqu'au bout des ongles.
  • Les amis de Tip Top : ils passent parfois aux Ravanelles lorsqu'ils font une rave dans le secteur.
  • Madame Mortemont : vieille voisine de Manu et Mariette et la marraine de Capucine.
  • L'Ermite : ancien maire du village parti en retraite spirituelle dans les bois, depuis un redressement fiscal, et que Manu consulte comme psychanalyste.
  • Les Atlantes : sorte de peuple d'hommes poissons, peuplant les rêves apnéïques de Manu.
  • Monsieur Coquelot : maire des Ravanelles toujours accompagné de ses gardes du corps en période électorale.
  • Monsieur Yacoub : instituteur stagiaire opposant au maire tome 5.
  • Monsieur Loupiot : L'épicier, en lutte contre l’implantation de l'hypermarché Krachdiscount dans le tome 5.
  • Cristina Ignacio Tomata de Rosso y Penas del Fandango de la Cruz : La copine des arts appliqués à Paris de Manu.
  • La boulangère : jamais apparue dans la bande dessinée, sa beauté est cependant légendaire. La simple évocation de la dite boulangère suffit à faire s'enflammer le très morose Tip Top.

Albums[modifier | modifier le code]

  • Tome 1 : La Vraie Vie (2002) : Manu, un dessinateur BD et sa compagne Mariette déménagent de Juvisy aux Ravenelles, un lieu fictif représentant la campagne française. Manu peine à s'habituer à la vie là-bas, et le déménagement cause des tensions dans le couple. On découvre dans cet album plusieurs personnages récurrents de la série, notamment Mme. Mortemont, l'épicier Loupiot, le propriétaire M. Henri, l'ermite. Au fil de l'album, Manu se fait à la vie à la campagne et apparaît même apaisé lors de la fête qui se déroule dans les dernières pages. Mariette est aussi heureuse, et propose à Manu de faire un bébé.
  • Tome 2 : Les Projets (2003) : Le titre de l'album est une référence à la fin du tome précédent, où Manu et Mariette ont des projets divergents : Mariette veut un bébé tandis que Manu préférerait un potager. Leur différend est le fil rouge de cet album, où Mariette accuse régulièrement Manu d'être immature. On apprend que le père de Manu a quitté la maison alors que Manu était très jeune ; c'est une des raisons pour lesquelles Manu ne se sent pas prêt à être père. Un jour, le couple a la garde d'Esope, le neveu de Manu, pendant quelques jours, et cela change la vision de Manu sur la paternité.
  • Tome 3 : Le Vaste Monde (2005) : Il y a une ellipse entre le tome précédent et celui-ci, puisque cet album débute avec Mariette enceinte de plusieurs mois. L'histoire se concentre sur sa grossesse et les angoisses de Manu. Ce dernier se rend à un salon de la BD où il gagne un prix, puis est enrôlé par les chasseurs du village pour traquer un sanglier. Lors de cette traque, il se perd dans la neige, et pendant ce temps là Mariette accouché, aidée par Mme Mortemont. Le bébé est une fille et se prénomme Capucine.
  • Tome 4 : Le Déluge (2006) : Manu et Mariette découvrent les déboires d'être jeunes parents et notamment le manque de sommeil. En plus de ça, les deux rencontrent à nouveau d'anciens amours d'étudiant. Manu rencontre Cristina qui l'embrasse, et Mariette Ameyric, bien qu'il ne se passe supposément rien entre eux. Au bout du compte, ces rencontres sont bénéfiques et resserrent les liens du couple Manu-Mariette. La naissance de Capucine semble avoir changé Mariette qui décide de reprendre des études à la fac. Pendant ce temps un orage de plusieurs jours éclate et de violentes inondations ravagent les Ravenelles.
  • Tome 5 : Les Révolutions (2008) : Capucine a grandi, commence à parler et marcher. Manu découvre la vie d'homme au foyer à laquelle il met du temps à s'adapter. Cette nouvelle vie le pousse à essayer de nouvelles choses, comme le travail manuel (construction d'une chatière) ou un changement vestimentaire (un poncho). La politique prend une place plus importante dans cet album avec la campagne de M. Coquelot pour se faire ré-élire aux municipales, ce qu'il fait avec succès malgré une réunion publique désastreuse.

Éditeur[modifier | modifier le code]

  • Dargaud : Gamme Poisson Pilote, tomes 1 à 5 (première édition des tomes 1 à 5)