Le Mont-Dore (station)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Mont-Dore
Vue aérienne de la station.
Gare supérieure du téléphérique du Mont-Dore
Administration
Pays France
Subdivision administrative Auvergne-Rhône-Alpes
Localité Le Mont-Dore
Site web www.sancy.com
Géographie
Coordonnées 45° 32′ 30″ nord, 2° 48′ 51″ est
Massif Massif central
Altitude 1 050 / 1 200 m
Altitude maximum 1 840 m
Altitude minimum 1 050 m
Ski alpin
Lié à Super Besse
Domaine skiable Le Grand Sancy
Remontées
Nombre de remontées 14
Téléphériques 1
Funitels et funiculaires 0
Télésièges 3
Téléskis 9
Tapis roulant 1
Débit 14 510 p/h (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 31
Noires 2
Rouges 6
Bleues 8
Vertes 15
Total des pistes 41 km
Installations
Nouvelles glisses
snowpark
Ski de fond
Nombre de pistes 3
Rouges 1
Bleues 1
Vertes 1
Total des pistes 25.5 km
Neige artificielle
Canons 70 % du domaine
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Le Mont-Dore (station)

Le Mont-Dore est une station de sports d'hiver du Massif central située dans le domaine skiable Le Grand Sancy, au pied du Sancy.

C'est une des plus anciennes stations de sports d'hiver françaises, son premier téléphérique a été inauguré en 1937.

Géographie[modifier | modifier le code]

La station de sports d'hiver du Mont-Dore est située dans la commune du Mont-Dore au cœur du parc régional des volcans d’Auvergne dans le département du Puy-de-Dôme, en Auvergne-Rhône-Alpes. Distante de Clermont-Ferrand d'environ 50 km, elle est située à 1 050 m d'altitude sur les pentes du puy de Sancy et du puy Ferrand. C'est en ce lieu que la Dordogne prend sa source, d'où la multiplicité des cours d'eau traversant la station et ingénieusement détournés sous les pistes par un réseau de canaux souterrains[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Liste des aménagements depuis 2002[modifier | modifier le code]

En 2020, suite à une très mauvaise saison de ski (celle de 2019-2020) due au manque de neige, la station a été placée en redressement judiciaire pour essayer de remonter la pente[2].

  • 2017 : suppression du TSF2 Chômets ainsi que sa piste rouge dents bouches[3], la fin de cette piste rouge est néanmoins conservée mais change de couleur et devient une piste bleu.
  • 2012 :
    • remontées : démontage des téléskis de la Dore 1 et du Pied de la A ;
    • pistes : Suppression des pistes noires de la Cascade et de la Dore.
  • 2011 : remontées : Construction du télésiège 4 places Les Longes.
  • 2010 : pistes : réouverture de la piste verte Lys Martagon.
  • 2009 :
    • remontées : construction du téléski Marmottes ;
    • pistes : création de la piste verte Myrtilles. Création de la piste noire Mathusalem reprenant en partie le tracé de l'ancien télésiège démonté en 1986.
  • 2008 : pistes : création de la piste verte Lys Martagon mais qui sera fermée durant l'hiver 2009-2010.
  • 2007 : remontées : Rénovation des téléphériques Sancy 1 et Sancy 2 (nouvelle peinture des cabines du TPH Sancy 2 notamment).
  • 2006 :
    • remontées : construction du télésiège 4 places Tremplin et du téléski Val d'Enfer. Démontage des téléskis Tremplin, Val d'Enfer 1 et Val d'Enfer 2 (ces 3 téléskis étant détruits par une avalanche le ) ;
    • pistes : création de la piste bleue Chèvres. Allongement de la piste verte Chamois.
  • 2005 :
    • remontées : construction des téléskis Ferrand-Nord et Ferrand-Sud assurant la liaison avec Super-Besse. Rénovation du télésiège 2p Chômets (nouveaux sièges et nouveau moteur) ;
    • pistes : nouveaux tracés et terrassements des pistes Col, Goulet et 3 Capitaines. Suppression de la piste verte Bambys. Changement de couleur pour les pistes Cascade et Dore (passage de rouge à noire) ainsi que pour la piste Dents Bouches (passage de bleue à rouge).

Équipements[modifier | modifier le code]

Ski de piste[modifier | modifier le code]

  • Le ski de piste représente 41 km répartis sur 31 pistes (15 vertes, 8 bleues, 6 rouges et 2 noire) entre 1 200 m et 1 846 m d’altitude, sur le versant nord-est du puy de Sancy, et desservis par 14 remontées mécaniques. Le domaine hors pistes est renommé pour ses couloirs pentus
  • 2 téléphériques (Sancy 1 et Sancy 2), dont l'un comporte une cabine de 60 places (téléphérique de 1961)
  • Le téléphérique Sancy 1 n'est actuellement plus en fonctionnement.
  • 3 télésièges dont 2 avec tapis d'embarquement
  • 9 téléskis dont 1 téléski débutant gratuit , plus un tapis .
  • 1 zone ski riding zone
  • 1 espace ludo glisse
  • 1 espace ski de couloir sous la responsabilité des skieurs.

Le domaine skiable s'étend sur Le Grand Sancy grâce à la liaison avec le domaine du Super-Besse, situé sur le versant sud-est du puy de Sancy. 3 téléskis permettent la jonction entre le Mont-Dore et Super-Besse assurant la liaison entre les deux domaines skiables. Cependant, les conditions climatiques (brouillard, vents violents, gel, givre) empêchent parfois la liaison d'ouvrir, et de profiter des 84 km de pistes.

Le site est particulièrement reconnu pour son ski de couloirs dont les pentes peuvent dépasser les 50°.

- 1 tyrolienne à virages.

-1 luge sur rail.

Ski de fond[modifier | modifier le code]

25 km de pistes de fond réparties entre les reliefs boisés, les lacs gelés et les plateaux. Le départ des pistes de ski de fond se situe au niveau du Salon du Capucin.

Autres équipements[modifier | modifier le code]

Le funiculaire du Capucin, datant de 1898 (premier funiculaire à traction électrique de France), dessert le Salon du Capucin, situé sur les hauteurs de la commune à 1 230 mètres. L'appareil fonctionne de début mai à fin septembre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Mont-Dore, le massif du Sancy en version originale
  2. Juliette Micheneau, « Puy-de-Dôme : la station de ski du Mont-Dore en redressement judiciaire », sur France Bleu, (consulté le 1er avril 2020)
  3. « Le Mont-Dore (Le Grand Sancy) », sur remontees-mecaniques.net (consulté le 28 décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]