Le Fou de Kairouan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Fou de Kairouan (arabe : مجنون القيروان) est un film tunisien réalisé en 1939 par le réalisateur français Jean-André Kreuzi[1]. Il s'agit du premier film musical et du premier film réalisé en arabe en Tunisie[2].

Il est considéré comme l'un des films clés dans l'histoire du cinéma d'Afrique du Nord avant la Seconde Guerre mondiale[3].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Abdelmajid Chabbi
  • Flifla Chamia
  • Mohamed Jamoussi
  • Moheiddine Mrad
  • Selma Ridha
  • Salah Zouaoui

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « The Fool of Kairouan » (voir la liste des auteurs).
  1. Son nom est aussi orthographié Creuzy.
  2. Abdelkrim Gabous, Silence, elles tournent ! : les femmes et le cinéma en Tunisie, Tunis, Cérès Productions, (ISBN 978-9973193872), p. 19.
  3. (en) Matthew Bernstein et Gaylyn Studlar, Visions of the East : Orientalism in Film, Londres, I.B. Tauris, (ISBN 978-1860643040), p. 231.
  4. a et b « Explorations - post-coloniales », sur cinememoire.net (consulté le ).
  5. « Le Fou de Kairouan (Majnoun al-Kairouan) », sur lumieresdafrique.com (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]