Le Coup de lune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Coup de lune
Image illustrative de l'article Le Coup de lune
Forêt tropicale au Gabon

Auteur Georges Simenon
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Roman policier
Éditeur A. Fayard
Lieu de parution Paris
Date de parution 1933

Le Coup de lune est un roman policier de Georges Simenon paru aux éditions Fayard, avec pour l'édition originale une jaquette dessinée par Bernard Bécan, en 1933.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roman met en scène un jeune français, Joseph Timar, tentant l'aventure africaine au Gabon. La réalité (chaleur insupportable, rejet des colons et de la population indigène) se révèle très loin de ses rêves d'exotisme. Le meurtre d'un noir est commis. Joseph soupçonne très rapidement Adèle la tenancière du seul hôtel restaurant de Libreville dont il est par ailleurs l'amant.

Les thèmes du roman[modifier | modifier le code]

Le roman rejette tout exotisme et met au contraire en évidence la difficulté de la vie en Afrique, l'incompréhension de la situation locale par la métropole. C'est également l'occasion pour l'auteur de décrire les différents corps sociaux en présence et leurs travers : mépris exacerbé des blancs coupeurs de bois vis-à-vis de la population noire, de l'esprit de caste des fonctionnaires, maladies et alcoolisme généralisé. Une fois de plus, le héros de Simenon est en décalage total avec son environnement et les comportements sociaux auxquels il doit faire face. Ce décalage et ce sentiment d'irréalité encore accru par la fièvre due à une crise de dengue, seront poussés jusqu'à la folie et au refus de la réalité : « L'Afrique, ça n'existe pas. »

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]