Barbara Sukowa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Barbara Sukowa
Description de cette image, également commentée ci-après
Barbara Sukowa.
Naissance (72 ans)
Brême, Allemagne
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemande
Profession Actrice
Films notables Lola, une femme allemande
Les Années de plomb
Rosa Luxemburg
Deux
Séries notables 12 Monkeys

Barbara Sukowa, née le à Brême, est une actrice allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbara Sukowa est née le à Brême.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est mariée à Robert Longo depuis 1993.

Elle a trois fils. Viktor Olbrychski qu'elle a eu avec Daniel Olbrychski. Un deuxième qu'elle a eu avec son ex-mari Hans-Michael Rehberg et un troisième avec son mari Robert Longo.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle fait ses premiers pas à la télévision en 1974, dans les séries Hauptsache, die Kohlen stimmen et Under Ausschlusss der Öffentlichkeit.

Six ans plus tard, on la retrouve dans Tatort, Berlin Alexanderplatz et St. Pauli-Landungsbrücken.

Elle commence sa carrière au cinéma en 1981 dans le film Les Années de plomb. et retrouve Rainer Werner Fassbinder, qui l'a filmée pour le petit écran, grâce au rôle-titre de Lola, une femme allemande.

Sa performance dans Rosa Luxemburg de Margarethe von Trotta, où elle endosse le rôle de la militante socialiste assassinée en 1919, lui vaut le Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes 1986.

L'année suivante, elle est à l'affiche dans Le Sicilien de Michael Cimino. Trois ans plus tard, elle retrouve la réalisatrice Margarethe von Trotta pour le film L'Africana.

En 1991, elle apparaît dans Europa de Lars von Trier et The Voyager de Volker Schlöndorff. On la retrouve ensuite chez David Cronenberg dans M. Butterfly.

En 1995, elle donne la réplique à Keanu Reeves dans Johnny Mnemonic, réalisé par son mari Robert Longo.

En 1997, elle est membre du jury du 10e Festival international du film de Tokyo, présidé par Saul Zaentz,, et elle est à l'affiche de deux films : Office Killer et In Namen der Unschuld.

En 1998, elle est présente lors d'un épisode de la série télévisée New York Undercover, puis elle tourne sous la direction de Tim Robbins et son film Broadway, 39e rue.

En 2000, elle est membre du jury du 53e Festival international du film de Cannes, présidé par Luc Besson, avant d'être à l'affiche de Thirteen Conversations about One Thing de Jill Spreche.

De 2002 à 2003, elle est présente dans la série allemande Liebe, Lügen, Leidenschaften.

En 2004, elle est membre du jury du 26e festival international du film de Moscou, présidé par Alan Parker. L'année suivante elle joue dans le film Romance and Cigarettes réalisé par John Turturro, qui était également au générique du Sicilien.

Elle se fait ensuite plus discrète, mais et on peut la revoir en 2009 dans Veronika décide de mourir, aux côtés de Sarah Michelle Gellar et Jonathan Tucker et elle rejoue sous la direction de Margarethe von Trotta dans Vision – Aus dem Leben der Hildegard von Bingen

En 2012, elle est membre du jury du 62e Festival international du film de Berlin, présidé par Mike Leigh. Cette même année, elle retrouve une nouvelle fois sa cinéaste fétiche, pour le film Hannah Arendt. Elle décroche l'Oscar allemand de la meilleure actrice, ainsi qu'une nomination aux European Film Awards en 2013.

Après des années d'absence, elle fait son retour à la télévision en 2015, avec le rôle de Katarina Jones dans la série 12 Monkeys, diffusée sur Syfy, et adaptée du film homonyme de Terry Gilliam.

En 2017, elle tient un petit rôle dans Atomic Blonde de David Leitch avec Charlize Theron, et l'année suivante dans Gloria Bell, face à Julianne Moore, et au générique duquel est aussi présent John Turturro.

Deux ans après la fin de 12 Monkeys, elle apparaît dans un épisode d'Hunters. Toujours en 2020, elle retrouve la langue française, trente-sept ans après Equateur et Un dimanche de flic, grâce à Deux de Filippo Meneghetti, aux côtés de Martine Chevallier et Léa Drucker.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]