Le Cahier jaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Cahier Jaune)
Aller à : navigation, rechercher
 Ne pas confondre avec les Cahiers du cinéma, surnommés les « cahiers jaunes » dans les années 1960 et 1970.
Le Cahier jaune
Pays Drapeau de la France France
Date de fondation 1941
Date du dernier numéro 1943

Le Cahier jaune est un périodique français dirigé par André Chaumet.

Mensuel puis bi-mensuel, il fut édité par l'Institut d'étude des questions juives à Paris, du 1er novembre 1941 au du 13 février 1943.

Il devient ensuite Revivre (Paris, 1943).

Y contribuent des antisémites virulents comme Paul Sézille, René Gérard, Henry Coston et George Montandon.

Une partie de cette équipe produisit le 15 avril 1944, la brochure extrêmement virulente intitulée Je vous hais et comprenant plus de 500 documents antisémites (dont des appels aux meurtres). Les signataires étaient entre autres : Maurice-Yvan Sicard, Jehan Teisseire, Émile Bougère, Henri Coston, George Montandon, Armand Bernardini[1]...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Taguieff et. al., 1999

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre-André Taguieff, Grégoire Kauffmann, Mickaël Lenoire, L'antisémitisme de plume - 1940-1944 - études et documents, Paris, 1999, Berg International Éditeurs - (ISBN 2-911289-16-1)
  • Joseph Billig, L'Institut d'étude des questions juives, officine française des autorités nazies en France, C.D.J.C., 1974.