Lawrence Kohlberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lawrence Kohlberg
Defaut.svg
Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Employeurs

Lawrence Kohlberg (25 octobre 1927 à Bronxville, New York (en) – 19 janvier 1987) est un psychologue américain qui enseigna à l'université de Chicago ainsi qu'à Harvard. Selon un classement de Haggbloom et al, il fait partie des 30 psychologues les plus importants du XXe siècle [1].

Fondant son travail sur la théorie des paliers d'acquisition de Jean Piaget, il est principalement connu pour ses recherches dans le domaine de l'éducation[2], du raisonnement et du développement, plus précisément pour avoir établi une échelle du développement moral[3] (appelée théorie du développement moral de Kohlberg; en). D'autres comme Elliot Turiel ou James Rest, contribueront à l'approfondissement de ses thèses.

Théories[modifier | modifier le code]

Son échelle du développement moral comprend les niveaux suivants:

Le jugement moral

  • Niveau 1 (2-7ans): preconventionnelle. Axé sur le bien-être personnel par l'évitement de punition et l'obtention de récompenses.
    • Stade1: orientation de la punition et de l'obéissance à l'autorité; la loi du plus fort.
    • Stade 2: orientation du relativisme instrumental; chacun pour soi; satisfaire ses propres besoins.
  • Niveau 2 (7-12 ans): morale conventionnelle. Axée sur les règles sociales et les lois.
    • Stade 3: orientation de la bonne concordance interpersonnelle; la bonne fille et le bon garçon; chercher l'approbation et à plaire
    • Stade 4: obéissance aux lois établies; la loi et l'ordre
  • Niveau 3 (adolescence) : moral post-conventionnelle. Axée sur les principes moraux.
    • Stade 5: orientation pour le bien commun; le contact social.
    • Stade 6: orientation des principes généraux determinant le bien et le mal; principe d'éthique universelle; peuvent contredire des principes égocentriques et juridiques.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Pierre Moessinger, La psychologie morale, coll. "Que sais-je ?", ed. Presses Universitaires de France, 1989, ISBN 2130423876

Références[modifier | modifier le code]

  1. Haggbloom, S.J. et al. (2002). The 100 Most Eminent Psychologists of the 20th Century. Review of General Psychology. Vol. 6, No. 2, 139–15.
  2. (en) William C. Crain, Theories of Development, Englewood Cliffs, Prentice-Hall,‎ , 2Rev Ed éd., poche (ISBN 978-0-13-913617-7, LCCN 84024765, lire en ligne)
  3. (en) Lawrence Kohlberg, « The Development of Modes of Thinking and Choices in Years 10 to 16 », Ph. D. dissertation, University of Chicago,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]