Lathyrus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lathyrus est un genre de plantes herbacées de la famille des Fabaceae (sous-famille des Faboideae selon la classification phylogénétique). C'est le genre des gesses (nom vernaculaire d'origine incertaine), même si certaines espèces sont nommées « pois » dans le langage courant (dont les pois-fleur et pois de senteur).

Ce genre est proche des genres Vicia (les vesces et fèves) et Pisum (les petits pois). Il comprend une centaine d'espèces. Ce sont des plantes annuelles ou vivaces grimpantes à fleurs papilionacées.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom scientifique Lathyrus désignait en latin (lathyros) et en grec (lathyros et lathyron) une plante de la famille des Légumineuses[2].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon The Plant List (31 décembre 2017)[3] :

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Kew Science[4] :

  • Anatropostylia (Plitmann) Kupicha
  • Anurus C.Presl
  • Aphaca Mill.
  • Astrophia Nutt.
  • Athyrus Neck.
  • Cicercula Medik.
  • Clymenum Mill.
  • Graphiosa Alef.
  • Konxikas Raf.
  • Lastila Alef.
  • Lathyroides Heist. ex Fabr.
  • Lathyros St.-Lag.
  • Nissolia Mill.
  • Orobus L.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Alimentaire[modifier | modifier le code]

De nombreuses gesses ont été utilisées comme plante de survie grâce à leurs feuilles (crues, elles ont un goût de petit pois prononcé, d'où leur mélange possible avec d'autres salades sauvages ; cuites pour faire des soupes), leurs graines (consommées crues lorsqu'elles sont très jeunes, ou cuites, bouillies, elles ont le goût de lentilles), et, pour la gesse tubéreuse, le tubercule dont le goût rappelle les châtaignes. Les jeunes pousses et les jeunes gousses de certaines espèces (L. latifolius, L. japonicus) sont également comestibles[5].

Culture[modifier | modifier le code]

Certaines espèces sont cultivées :

  • soit pour leur graines ou leurs tubercules alimentaires
    • Lathyrus clymenum L. — La gesse clymène, en Grèce, connue sous l'appellation fava santorinis (Φάβα Σαντορίνης)
    • Lathyrus sativus — La gesse commune ou pois carré
    • Lathyrus tuberosus — La gesse tubéreuse
  • soit ne sont plus actuellement cultivées

Toxicité[modifier | modifier le code]

Les graines de ses espèces sont parfois toxiques. Leur ingestion sur une longue période (plusieurs mois) à l'exclusion de toute autre nourriture, est à l'origine d'une intoxication alimentaire responsable d'une maladie neurodégénérative, le lathyrisme[6].

Calendrier[modifier | modifier le code]

Dans le calendrier républicain français, le 18e jour du mois de Messidor est dénommé jour de la Gesse[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tropicos, consulté le 31 décembre 2017
  2. François Couplan, Les plantes et leurs noms. Histoires insolites, éditions Quae, , p. 67.
  3. The Plant List, consulté le 31 décembre 2017
  4. (en) « Lathyrus », sur Plants of the World online, Kew Science.
  5. François Couplan, Le régal végétal. Plantes sauvages comestibles, éditions Ellebore, , p. 212-214.
  6. François Couplan, op. cit., p. 214
  7. Ph. Fr. Na. Fabre d'Églantine, Rapport fait à la Convention nationale dans la séance du 3 du second mois de la seconde année de la République Française, p. 28.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]