Statue de l'Unité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Statue de l'Unité
Statue of Unity in 2018.jpg
Statue de l'Unité, 31 octobre 2018.
Présentation
Type
Dédicataire
Matériau
Béton armé, construction à ossature croisée en acier, parement en bronzeVoir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Inauguration
Hauteur
182 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Baigné par
Coordonnées

La statue de l'Unité est une statue à l'effigie de Sardar Vallabhbhai Patel située sur un petit îlot du Narmadâ près du barrage de Sardar Sarovar dans l'État du Gujarat en Inde.

Haute de 182 mètres, ou 240 mètre avec la base, elle est la plus haute statue au monde[1], approximativement deux fois et demi la taille de la statue de la Liberté[2]. Sa construction a démarré le [1] et elle est inaugurée le .

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Comparatif de quelques-unes des plus grandes statues du monde, de gauche à droite : la statue de l'Unité (182 m hors piédestal, 2018), le Bouddha du Temple de la Source (128 m hors piédestal, 2008), la statue de la Liberté (46 m, 1886), la statue de la Mère-Patrie (85 m, 1967), le Christ Rédempteur (30 m, 1931) et le David (4,3 m, 1504).

La statue de 1 850 tonnes est construite à partir de béton et de métal issu de la fonte d'outils agricoles donnés par les paysans indiens, ce qui a une portée symbolique[1]. Le chantier a mobilisé plus de 3 000 personnes[3]. Le monument est équipé à son sommet d'une galerie qui pourra accueillir 200 visiteurs en même temps. Son socle comporte un centre de recherche consacré à l’agriculture et aux populations tribales. Un hôtel, un auditorium et un musée consacré au personnage historique seront également aménagés à hauteur de ses cuisses[4].

La statue a coûté 29,9 milliards de roupies (358 millions d'euros).

Polémique[modifier | modifier le code]

Le projet a été voulu par Narendra Modi, alors gouverneur du Gujarat et devenu ensuite Premier ministre de l'Inde. Celui-ci — nationaliste indien avéré — en inaugurant en grande pompe la statue géante de Sardar Vallabhbhai Patel, héros du nationalisme indien, ne s'est sans doute pas étendu dans son discours sur le paradoxe suivant : le revêtement en bronze de la statue a été réalisé par une société chinoise, dont la collaboration a été vivement critiquée par le parti d'opposition le Congrès national indien.

Cette réalisation suscite une polémique en Inde, où de nombreuses personnes, notamment des responsables de communautés villageoises, estiment que la statue n'aurait pas été approuvée par celui qu'elle représente, qui était hostile à la glorification individuelle. De plus, les contestataires rappellent que le pays a bien plus besoin d'écoles, d'hôpitaux et d'infrastructures[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « En Inde, la plus haute statue du monde », Le Figaro, 31 octobre 2013.
  2. « Visiter la statue de l’Unité en Inde, la plus grande statue du monde », GenerationVoyage,‎ (lire en ligne).
  3. « Inauguration de la plus grande statue du monde, deux fois plus haute que la Statue de la Liberté », sur www.letribunaldunet.fr, (consulté le 31 octobre 2018).
  4. « Où se trouve la plus haute statue du monde inaugurée, ce 31 octobre ? », sur Senego, (consulté le 31 octobre 2018).
  5. « Inde : la plus grande statue du monde déclenche une fronde », sur L'Express, (consulté le 31 octobre 2018).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]