Lagardère (téléfilm)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lagardère.
Lagardère
Réalisation Henri Helman
Scénario Lorraine Lévy et Didier Lacoste
Acteurs principaux
Sociétés de production Telfrance
Pays d’origine Drapeau de la France France
Première diffusion 2003

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Lagardère est un téléfilm en deux parties, réalisé par Henri Helman et diffusé en 2003, d'après Le Bossu de Paul Féval.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En France, au début du XVIIIe siècle. Lagardère, l'une des plus fines lames du royaume, provoque en duel le duc de Nevers, dans le seul but de découvrir le secret de sa botte. Il perd, mais Nevers, amusé par ce preux chevalier, rusé, drôle et charmeur, le prend à son service. Nevers et Inès se marient en secret de Caylus, père de la jeune femme. Mais Caylus a d'autres projets pour Inès : il désire la marier à Gonzague. Ce dernier, apprenant la nouvelle, décide de se débarrasser de Nevers et de sa fille, Aurore, qu'Inès vient de mettre au monde. Accompagné de plusieurs mercenaires, Gonzague tend un piège à Nevers et l'assassine lâchement. Henri de Lagardère ne peut empêcher l'assassinat de son ami le duc de Nevers. Il jure de venger sa mort et de protéger sa fille Aurore. Il l'élève en lui cachant cette sombre histoire. Pendant vingt ans Lagardère recherche l'auteur du meurtre. Il croise la route de Gonzague, le cousin et meurtrier de Nevers. Une lutte acharnée commence alors.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]