Lac de l'Ours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac de l'Ours
Vue du lac en septembre dans le vallon d'Estibère.
Vue du lac en septembre dans le vallon d'Estibère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Commune Vielle-Aure
Géographie
Coordonnées 42° 50′ 59″ nord, 0° 10′ 20″ est[1],[2]
Origine Lac glaciaire
Superficie 2,1 ha [3]
Altitude 2 238 m [3]
Profondeur 10 m
Hydrographie
Émissaire(s) Ruisseau d'Estibère (Neste de Couplan)[1]
Divers
Commentaire Situé en vallon d'Estibère dans le massif du Néouvielle

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Lac de l'Ours

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Lac de l'Ours

Le lac de l'Ours est un lac de la chaîne de montagne des Pyrénées françaises situé dans le département des Hautes-Pyrénées de la région Occitanie.

Le lac est d'une superficie de 2,1 ha et d'une altitude de 2 238 m [3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac se trouve sur le territoire de la commune de Vielle-Aure[1],[2].


Reliefs limitrophes du lac de l'Ours[1],[2]
Lac supérieur d'Estibère Pic Plat Pic du Quartier
Lac de l'Ile lac de l'Ours Crête du Pic du Quartier
Col d'Aumar Ruisseau d'Estibère Ruisseau d'Estibère
Lac d'Anglade


Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le lac a pour émissaire le Ruisseau d'Estibère (Neste de Couplan)[1].

Géologie[modifier | modifier le code]

À l'Éocène vers −40 Ma se forme la chaîne des Pyrénées suite à la remontée vers le nord de la plaque africaine qui entraîne avec elle la plaque ibérique. Cette dernière glisse alors sous la plaque eurasiatique située plus au nord, ce qui entraîne le plissement, le relèvement et le charriage des couches géologiques de la croûte terrestre[4],[5].

À partir du Pliocène puis surtout du Pléistocène, de −5 Ma à −10 000 ans, un refroidissement général du climat entraîne la formation de glaciers et d'une érosion glaciaire (vallées, cirques, moraines, ombilics, etc) dans toute la chaîne des Pyrénées[6].

Depuis l'Holocène, à partir de −10 000 ans, un redoux climatique entraîne la disparition des glaciers et la formation dans leur sillage de nombreux lacs glaciaires qui sont de deux sortes[7],[8] :

  • le lac de verrou qui se forme dans un ombilic glaciaire formant un creux naturel et terminé par un verrou glaciaire rocheux.
  • le lac de moraine qui se forme derrière une moraine agissant comme un barrage naturel.


Article connexe : Géologie des Pyrénées.

Climat[modifier | modifier le code]

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Présence de la truite fario et du saumon de fontaine dans le lac[3], et du pin à crochets (Pinus uncinata) sur ses berges.

Histoire[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

Randonnées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Géoportail, « Carte topographique du lac de l'Ours à l'échelle 1:25000 » (consulté le 7 novembre 2018)..
  2. a b et c OpenStreetMap, « Carte du lac de l'Ours » (consulté le 7 novembre 2018).
  3. a b c et d Lacs des Pyrénées, « Lacs de la vallée de Aure » (consulté le 7 novembre 2018).
  4. Raymond Mirouse, « Formation des Pyrénées », GéolVal (consulté le 7 novembre 2018).
  5. Cirque de Barrosa, « Formation des Pyrénées » (consulté le 7 novembre 2018).
  6. GéolVal, « Érosion des Pyrénées » (consulté le 7 novembre 2018).
  7. Parc national des Pyrénées, « Lacs et rivières » (consulté le 7 novembre 2018).
  8. Lacs des Pyrénées, « Creusement des lacs » (consulté le 7 novembre 2018).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :