La Secte noire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Secte noire / Black Sect

Développeur
Éditeur

Date de sortie

1990 (La Secte noire)

1993 (Black Sect)
Genre
Plate-forme

Langue

La Secte Noire est un jeu vidéo d'aventure crée par Jean-Claude Lebon et Jean-Pierre Godey, et édité par Lankhor en 1990 sur Amstrad CPC. Une nouvelle version du jeu, Black Sect, a été éditée en 1993 sur Amiga, Atari ST, DOS. Plus récemment (2014), il bénéficie d'une adaptation amateur sur Thomson TO8/TO9+. En 1991, le jeu a eu une suite, La Crypte des maudits, toujours sur Amstrad CPC.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur doit retrouver un grimoire dans les locaux d'une secte mystérieuse. Le jeu est divisé en deux grandes parties, l'une aux abords du village d'Issigeac en Périgord noir (cimetière, église, puits, rivière...), où l'on cherche l'entrée du repaire de la secte ; l'autre, dans les locaux mêmes de celle-ci.

Il s'agit d'un jeu d'aventure textuel (ou fiction interactive) au moins dans sa version Amstrad CPC 6128, certes agrémenté de graphismes, mais essentiellement basé sur un analyseur de syntaxe, rudimentaire comparé à d'autres jeux (comme Omeyad, sorti chez Ubisoft) mais aux réponses parfois pleines de poésie ou d'humour.

Les versions Atari ST et Thomson TO8 sont du genre Jeu d'aventure graphique de type Pointer et cliquer. Ce qui en fait des versions nettement plus ludiques. La version Thomson contenant un jeu de commandes par clic nettement plus simple (l'auteur a simplifié l'ordre des commandes pour garder le même résultat) que celle de l'Atari ST. Toutefois, performance matérielle oblige, la version ST reste la plus belle graphiquement et avec nettement plus d'objets à récupérer.

Développement chaotique[modifier | modifier le code]

Un an après la sortie de la version CPC, Lankhor annonce l'arrivée imminente de son adaptation sur Atari ST et Amiga. Intitulée Black Sect, elle promet un gameplay remanié et une interface entièrement graphique, digne des machines 16-bits. Néanmoins, après plusieurs reports[1], le jeu ne sort finalement que fin 1993, uniquement en français bien qu'une traduction anglaise incomplète soit présente dans le code source[2], et ne se vendra qu'à 3000 exemplaires[2]. Cet échec poussera Lankhor a cesser définitivement le développement de jeux d'aventure, y compris le projet bien avancé[3] de Sukiya qui aurait dû être le troisième volet des aventures de Jérôme Lange après Le Manoir de Mortevielle et Maupiti Island[4].

Réception[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média DOS Amiga Atari ST CPC
Génération 4 (FR) 76%[5] 75%[7] 75%[7]
Joystick (FR) 78%[6] 79%[8] 83%[8] 67%[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Oliver Baumgärtel, « Preview: Black Sect », Play Time,‎ , p. 112
  2. a et b Fiche de Black Sect sur MobyGames
  3. « Sylvain Bruchon : sous le soleil de Maupiti », Tilt Microloisirs, no 94,‎ , p. 98
  4. « News : Jérôme Lange, ter repetita », Génération 4, no 43,‎ , p. 28
  5. « Test de Black Sect », Génération 4, no 62,‎ , p. 42
  6. Lord Casque Noir, « Test de Black Sect », Joystick, no 45,‎ , p. 116 (ISSN 0994-4559)
  7. a et b « Test de Black Sect », Génération 4, no 63,‎ , p. 75
  8. a et b Lord Casque Noir, « Test de Black Sect », Joystick, no 46,‎ , p. 116 (ISSN 0994-4559)
  9. « Tests : La Secte Noire », Joystick, no 8,‎ , p. 155 (ISSN 0994-4559)