La Fille qui rendait coup pour coup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Fille qui rendait coup pour coup
Auteur David Lagercrantz
Pays Drapeau de la Suède Suède
Genre Roman policier
Version originale
Langue Suédois
Titre Mannen Som Sökte Sin Skugga
Éditeur Norstedts
Lieu de parution Stockholm
Date de parution
ISBN 978-91-1-307373-6
Version française
Traducteur Hege Roel-Rousson
Éditeur Actes Sud
Collection Actes noirs
Lieu de parution Arles
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 448
ISBN 978-2-330-08181-2
Série Millénium
Chronologie

La Fille qui rendait coup pour coup (titre original : Mannen Som Sökte Sin Skugga, littéralement « L'homme qui cherchait son ombre ») est un roman policier suédois de David Lagercrantz paru en 2017.

Résumé[modifier | modifier le code]

Lisbeth Salander purge une courte peine de prison suite aux événements décrits dans Ce qui ne me tue pas. Benito, une prisonnière qui règne en maître parmi les détenues, a pour tête de turc une jeune femme musulmane, Faria Kazi. Lisbeth prend sa défense et amoche sérieusement Benito. Holger Palmgren, après s'être replongé dans les vieux dossiers de l’enfance de Lisbeth dont il a été le tuteur, soupçonne un lourd secret et lui en touche quelques mots lors d'une visite à la prison. Il est ensuite assassiné avant de pouvoir donner plus d'information à Mikael Blomkvist, journaliste d'investigation à la revue Millénium. Lisbeth sort rapidement de prison et s'attelle, en parallèle du journaliste, à trouver le meurtrier d'Holger Palmgren.

Accueil[modifier | modifier le code]

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Édition imprimée originale en grand format
Livre audio

Notes et références[modifier | modifier le code]