La Diane française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Diane française est un recueil de poèmes écrit par Louis Aragon durant la Seconde Guerre mondiale, mais publié à la fin de l'année 1944 par Pierre Seghers[1], et ayant pour thème la résistance sous l'Occupation.

Il contient notamment La Rose et le Réséda et Il n'y a pas d'amour heureux (poème chanté entre autres par Georges Brassens, Françoise Hardy et Jean Ferrat, qui a rencontré un grand succès).

Il contient également la Ballade de celui qui chanta dans les supplices écrit en hommage à Gabriel Péri et Le Conscrit des Cent Villages.

Références[modifier | modifier le code]