Jean Tortel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tortel.
Jean Tortel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Jean Tortel, né à Saint-Saturnin-lès-Avignon (Vaucluse) le et mort le [1], est un poète et essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'un des principaux animateurs des Cahiers du Sud.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Cheveux bleus, Albert Messein, Paris, 1931
  • Élémentaires, Mermod, Lausanne, 1946
  • Paroles du poème, Robert Laffont, Paris 1947
  • Les Villes ouvertes, Gallimard, Paris, 1965
  • Relations, Gallimard, Paris, 1968
  • Limites du regard, Gallimard, Paris, 1971
  • Instants qualifiés, Gallimard, Paris, 1973
  • Feuilles tombées d'un discours, Ryôan-ji, Marseille, 1984, Prix France Culture
  • Arbitraires espaces, Flammarion, Paris, 1986
  • Des corps attaqués, Flammarion, Paris, 1989

Étude[modifier | modifier le code]

Articles en ligne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Tortel sur l'Encyclopédie Universalis

Liens externes[modifier | modifier le code]