La Butte rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Butte Rouge)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Butte rouge est une chanson de Montéhus (1872-1952) sur une musique de Georges Krier (1872-1946), écrite après la Première Guerre mondiale, en 1923.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette chanson antiguerre fait référence à la « butte Bapaume », un lieu-dit inhabité dans les environs de Berzieux (Marne), et à un sanglant épisode sur le front de Champagne, pendant la Première Guerre mondiale[1].

Le contraste entre la valse lente de sa musique et les paroles est remarquable. Chanson du répertoire de Montéhus, il ne reste aujourd'hui qu'un enregistrement commercial d'époque chanté par Francis Marty.

Du fait d'une confusion entre la Butte rouge et la butte Montmartre, la chanson est souvent identifiée par erreur comme une chanson de la Commune de Paris : c’est ainsi qu’elle apparaît de façon anachronique dans le Van Gogh de Maurice Pialat[2].

Reprises[modifier | modifier le code]

Elle a été reprise par de nombreux chanteurs ou groupes, dont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Duboisy, « Montéhus : La butte rouge de 1919 et la chanson de Craonne. », lemmings.unblog.fr, (consulté le 26 mai 2018)
  2. Jean-Jacques Breton, « Les 100 mots de l'impressionnisme: « Que sais-je ? » n° 4028 », Presses universitaires de France (consulté le 26 mai 2018)
  3. a, b et c « La butte rouge », dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net (consulté le 26 mai 2018)