LH Aviation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

LH Aviation
Création 2004
Disparition 2018
Fondateurs S. Lefebvre
Forme juridique Société par actions simplifiée[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Defense and security[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Melun-Villaroche
Drapeau de la France France
Direction Christophe Remy
Activité Aéronautique
Produits Avions civils et militaires
Filiales LH Aviation Maroc
Effectif 50
SIREN 453705717[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.lhaviation

LH Aviation était une société française de construction aéronautique, créée en 2004 par S. Lefebvre et située à Melun-Villaroche. Initialement destinée à produire un avion léger en kit, elle a été réorientée vers la production de matériel militaire sous l'impulsion de l'homme d'affaires Christophe Rémy de Magellan Ind. En 2016 la présidence est reprise par Christophe Rémy [2]. S. Lefebvre quitte la société LH Aviation en 2017. En , la justice ordonne la mise en liquidation judiciaire de la société [3].

Historique[modifier | modifier le code]

En , Sébastien Lefebvre fonde LH Aviation. En se tient le premier vol du prototype SN Présentation à l’Avia international Airsh. En , LH Aviation rejoint l'activité Aerospace Cluster à Melun-Villaroche. En , la société reçoit le soutien financier et opérationnel du Fonds d'investissement aéronautique Magellan Ind. L'entreprise LH Aviation a participé aux Paris Air Show en 2009, 2011 et 2013. En a lieu le premier vol de la version LH-10 Ellipse surveillance avancée et, en 2013, le premier lancement de la fusée effectué sur la LH-10 Ellipse. En , la société ouvre une filiale au Maroc. En , l'entreprise commercialise l'Explorair 45. En , LH Aviation ouvre un département de sous-traitance. En Juin 2017, Christophe Rémy, reprend les rênes de la société en devant son président [4].LH Aviation est placée en redressement judiciaire en [3]. Elle a été liquidée le ([4]). Le , la Cour d'Appel de Paris arrête l'annulation de la liquidation de LH Aviation sur la base d'une cession de 30 millions d'euros en bons du trésor effectuée par le milliardaire roumain Florin-Mihai Fluturel. Une reprise de la production du LH-10 serait envisagée en Roumanie pour 2020 ayant pour but de satisfaire la demande croissante de drones tactiques. La liquidation judiciaire est effective le 23 septembre 2019[5]

Informations économiques et judiciaires[modifier | modifier le code]

La société LH Aviation fait l'objet d'une plainte de la part de son client marocain[6].

L'homme d'affaires Marocain Mohcine Karim Bennani client de la société LH Aviation accusé d'escroquerie par sa femme [5][6]

Produits[modifier | modifier le code]

LH-10 Ellipse[modifier | modifier le code]

LH-10 Ellipse au Bourget en 2009

LH Aviation a développé le LH-10 Ellipse, un avion biplace tout carbone. Il est adapté en différentes versions : avion d’entrainement, drone tactique (24h d’autonomie), reconnaissance, avion d’intervention équipé de roquettes et bombes guidées laser par exemple.

Le LH-10 Ellipse a été présenté pour la première fois en 2006 au Salon international Avia Expo.

LH-10 Guardian[modifier | modifier le code]

Le LH-10 Guardian est destiné aux différentes missions de surveillance (de frontière, des espaces maritimes…).

LH-10 Elfe[modifier | modifier le code]

Le LH-10 ACAS est un avion d'appui aérien léger.

LH-D[modifier | modifier le code]

Il s’agit du drone tactique de type Optionally Piloted Vehicle. Conçu en carbone, il comporte un système de démontage rapide. Il correspond à des missions de type surveillance de zone, surveillance maritime, mission forces spéciales.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]