LH-10 Ellipse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

LH-10 Ellipse[1]
Image illustrative de l’article LH-10 Ellipse
Le LH-10 Ellipse au salon aéronautique de Farnborough en 2008.

Constructeur aéronautique LH Aviation
Premier vol 2007
Nombre construit ~10[2] (juil. 2012)
Motorisation
Moteur 1 Rotax 912 ULS de 100 ch
Dimensions
Hauteur 2,4 m
Surface alaire 4,5 m2
Nombre de places 2
Réservoirs 70 l
Masses
Masse à vide 270 kg
Masse maximum 500 kg
Performances
Décollage 250 m
Atterrissage 450 m
Vitesse de croisière 269 km/h
Vitesse de croisière maximale 370 km/h
Vitesse maximale (VNE) 450 km/h
Vitesse de décrochage 105 km/h
Plafond 3 050 m
Vitesse ascensionnelle 7,6 m/s
Distance franchissable 1 500 km
Autonomie 10 h

Le LH-10 Ellipse est un avion biplace conçu par LH Aviation et dronisé par VESTEL pour toute la partie électronique.

Conception[modifier | modifier le code]

La conception du LH-10 rend l'avion rapidement et facilement démontable pour être transporté sur une remorque au gabarit routier[3].

Son cockpit en tandem est doté d'une grande verrière. Il dispose, pour son pilotage, d'un mini-manche à droite[3].

Développement[modifier | modifier le code]

L'Ellipse fut imaginé par Sébastien Lefebvre en 2003 et la société fut fondée quelques mois plus tard en 2004[4]. L'appareil effectua son premier vol en septembre 2007[5]. L'appareil fut présenté pour la première fois en vol au salon aéronautique du Bourget en 2009[4].

Le LH-10 Ellipse est entré en production de série début 2011.

Plusieurs versions sont proposées pour des missions variées : surveillance terrestre et maritime, police du ciel et formation de pilotes civils et militaires.

Au salon Eurosatory en 2012, LH Aviation a présenté le LH-10 « Advanced » destiné à la surveillance des feux de forêts et des navires pollueurs. Il est pour cela équipé d'une boule optronique Otus L170 dans le nez, permettant des détections de jour comme de nuit, d'une liaison satellitaire[2].

Opérateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Bénin Bénin : 4[2] Grand Duc devant être réceptionné début 2011[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean Guisnel, « Le Grand Duc, un avion pour l'Afrique », lepoint.fr,
  2. a b et c Frédéric Lert, « LH Aviation arme son biplace léger LH10 Ellipse », aerobuzz.fr, (consulté le 11 juillet 2012)
  3. a et b « LH-10 Ellipse : Design », LH Aviation (consulté le 11 juillet 2012)
  4. a et b (en) Murdo Morrisson, « LH Aviation bids to break the mould with Ellipse », Flight International, (consulté le 11 juillet 2012)
  5. (en) « FARNBOROUGH 2008: Fast, compact Ellipse has broad appeal », Flight International, (consulté le 11 juillet 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]