Léon Girardet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Léon Girardet
Image dans Infobox.
Attribué à Léon Girardet, Intérieur d'une maison mauresque, œuvre ni sourcée ni localisée.[réf. nécessaire]
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Léon Girardet, né le à Paris (ancien 12e arrondissement)[1] et mort le à Neuilly-sur-Seine[2], est un peintre orientaliste et graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d’une famille suisse huguenote d’artistes, peintres et graveurs depuis trois générations, Léon Girardet naît à Paris en 1856. Il a un frère jumeau, Jules Girardet, illustrateur et peintre[3]. Il est aussi le frère d’Eugène Girardet (1853-1907), également peintre orientaliste.

Léon Girardet est admis à l’École des beaux-arts de Paris dans l'atelier d'Alexandre Cabanel (1823-1889). Il fait son premier voyage en Algérie accompagné de ses parents durant l’hiver 1878-1879. Jeune homme fragile, les médecins espèrent le faire bénéficier de la clémence de l’hiver algérien. Il retournera en Algérie en 1880 avec ses frères Eugène et Jules.

Il meurt en 1895 à Neuilly-sur-Seine en laissant des aquarelles et des peintures à l’huile.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris, fiche en vue n°15 / 22
  2. Archives des Hauts-de-Seine, acte de décès n°560, vue 229 / 266
  3. Ètienne Charavay, Charles Édouard Jules Fernand Calmettes, Lettres autographes composant la collection de M. Alfred Bovet, décrites par Étienne Charavay, Éditions Charavay frères, 1887 (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6325943w.r=%28Jules%20Girardet%29%20Jules%20 en ligne]).
  4. Référence Oxford Index

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :